Juventus : La presse italienne n'épargne pas Rabiot

Cristiano Ronaldo a encore sauvé les meubles, grâce à un penalty puis une extension dont il a le secret. Mais la Juventus a été bousculée sur la pelouse de la Roma (2-2) dimanche soir. Et un homme a vécu une soirée des plus compliquées : Adrien Rabiot. Le milieu de terrain français a commencé par provoquer un penalty, en manquant totalement un dégagement puis contrant de la main la frappe qui a suivi. Puis, peu après l’heure de jeu, sa perte de balle plein axe a été suivie d’une faute grossière sur Henrik Mkhitaryan, synonyme de deuxième carton jaune alors que la Louve menait 2-1.

« Un match à oublier »


Une prestation ratée que la presse italienne a pointé du doigt. « Toutes les situations négatives décisives viennent de lui : la main qui cause le penalty, le deuxième jaune qui laisse la Juve à dix. Un coup d’arrêt après des mois de progression », résume la Gazette dello Sport. « Il a peu d'idées et tout est si brumeux qu'au bout d'une heure, il prend un stupide deuxième carton jaune pour une faute grave au milieu de terrain », enfonce le Corriere dello Sport. « Un match à oublier », conclut Tuttosport. Rabiot sera certainement de cet avis.

Roma-Juve, un choc sans vainqueur !