Juventus: Cristiano ne joue pas, perquisition en Corée du sud

Reuters

Le match amical de la Juventus Turin en Corée du sud, contre une sélection de joueurs locaux, tourne à l'affaire judiciaire.

Des milliers de fans présents le jour du match ont accusé l'agence en charge de l'organisation de la rencontre d'avoir menti sur la présence sur le terrain de Cristiano Ronaldo. Des plaintes ayant été déposées, la police de Séoul a procédé ce vendredi à une perquisition des locaux de l'agence The Fasta, visant à "vérifier si l'agence était consciente que CR7 ne jouerait pas" a indiqué la police aux médias locaux.

Le préjudice estimé est de 4,4 millions d'euros, soit le montant total de la vente de billets. Du côté de la Juve, on explique ne pas avoir fait jouer Cristiano en raison d'une petite fatigue musculaire.