Poirot, nouveau capitaine des Bleus

Twitter_@francerugby

Nous y voilà. Enfin, le XV de France va abattre ses premières cartes dans la perspective de la Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre). A un peu plus d’un mois de l’entrée en lice dans ce Mondial nippon face à l’Argentine, le 21 septembre prochain, à Tokyo, et après six semaines de préparation, dont l’intensité n’a eu d’égal que la discrétion, les Bleus se testeront une première fois contre l’Ecosse samedi, à l’Allianz Riviera de Nice (21 heures), le premier de leurs trois galops d’essais (avant de retrouver le XV du Chardon à Murrayfield, samedi prochain, puis de se frotter à l’Italie le 30/08 au Stade de France).

Une première évaluation grandeur nature, qui sera marquée en premier lieu par la nomination d’un nouveau capitaine : Guilhem Guirado touché aux côtes, c’est le pilier gauche bordelais Jefferson Poirot, l’un de ses lieutenants dont le nom avait été évoqué lors de la remis en cause de Guirado lors du dernier Tournoi, qui portera le brassard face aux Ecossais. Camille Chat évoluera au talonnage.

Raka enfin !

L’autre événement de ce quinze de départ, c’est enfin l’apparition d’Alivereti Raka en sélection, une première longtemps retardée par les blessures et un passeport français qui se faisait désirer (l’ailier clermontois d’origine fidjienne a obtenu la nationalité française en janvier 2019, ndlr). Après la surprise de l’intéressé à l’annonce de la liste de Brunel pour cette Coupe du monde, Raka sait que sa performance sera scrutée de près sur la Côte d’Azur. 

Au moins autant que celles des deux réservistes Charles Ollivon et François Cros. Le Toulonnais, qui revient de si loin après qu’on l’a cru perdu pour le haut niveau, suite à une accumulation de blessures, et le Toulousain, grand artisan du dernier Brennus, ont impressionné les membres du staff lors des stages, au point de décrocher leurs galons de titulaires. Pour bousculer la hiérarchie au côté du jeune Rochelais Grégory Alldritt, lui-même préféré à Louis Picamoles en n°8…

Des premières, des surprises et une association inédite en charnière, puisque Camille Lopez, dont la disgrâce qui avait suivi la déroute contre l’Angleterre cet hiver (44-8) ne semble plus qu’un mauvais souvenir, débutera pour la première fois au côté d’Antoine Dupont. Et c’est Romain Ntamack qui commencera sur le banc au côté notamment de Baptiste Serin.

Le XV de France face à l’Ecosse : Médard – Penaud, Fofana, Fickou, Huget – (o) Lopez, (m) Dupont – Aldritt, Ollivon, Cros – Vahaamahina, Gabrillagues – Slimani, Chat, Poirot (Cap.).

Remplaçants : Mauvaka, Priso, Setiano, lambey, Picamoles, Serin, Ntamack, Ramos.