Italie: Parisse repousse sa retraite internationale

Reuters

"Tout ça a été fait dans la précipitation parce que c’était l’Italie, une fédération historiquement moins importante." Sergio Parisse (36 ans, 142 sélections), de retour de la Coupe du monde au Japon, n'en démord pas auprès de nos confrères du Midi-Olympique : World Rugby a manqué de respect à la Squadra Azzurra en annulant sans autre forme de procès le dernier match de poules entre les All Blacks et l'Italie, qui pouvait encore prétendre sur le papier à une qualification en quarts de finale.

Pour autant, le capitaine transalpin sait aujourd'hui reconnaître la légitimité sur le fond de cette décision au regard du drame et du bilan consécutifs au passage du typhon Hagibis (plus de 70 morts notamment) : "Avec le recul, je pense néanmoins que World Rugby a pris la bonne décision : ce match ne pouvait être disputé ; on ne pouvait mettre la vie des gens en danger. Ce n’est que du rugby, après tout." Reste un profond sentiment d'inachevé, qui pousse Parisse à repousser sa retraite internationale et à prolonger d'une saison sa carrière avec la Nazionale

"J’ai lu partout que ma carrière internationale était terminée, mais c’est faux. La fin, avec l’équipe d’Italie, je dois encore l’écrire. Ce n’est pas un typhon qui clôturera mon aventure avec la Squadra Azzura", clame-t-il, intéressé aussi sans doute à l'idée de pouvoir tutoyer le record de sélections absolu d'un certain Richie McCaw (148) notamment lors du prochain Tournoi des 6 Nations. Son nouveau club de Toulon va devoir continuer à faire sans son n°8 italien.