Gabrillagues finalement suspendu 3 semaines

ICON SPORT

Un ouf de soulagement pour Paul Gabrillagues. Le joueur du Stade Français est finalement suspendu 3 semaines pour un déblayage jugé dangereux sur l’Ecossais John Barclay à Nice lors du succès des Bleus (32-3) le 17 août dernier, après la décision de la commission de discipline réunie à Londres ce mardi.

Le deuxième ligne avait été initialement sanctionné de 6 semaines de suspension. Un jugement considéré comme sévère par la FFR, qui avait interjeté appel de la décision initiale.

Le Parisien risquait de voir la Coupe du Monde au Japon (20 septembre – 2 novembre) lui passer sous le nez car il n’était éligible que pour dernier match de poule face à l’Angleterre. Gabrillagues est désormais requalifié pour le match d’ouverture face à l’Argentine le 21 septembre. Son voyage au pays du Soleil Levant apparaît désormais très probable.