Europe : Le Munster et Cardiff vont quitter l'Afrique du Sud mais sans leurs éléments positifs au coronavirus

Elles ont finalement trouvé une porte de sortie. Les équipes de rugby du Munster et de Cardiff, qui sont bloquées du côté de l'Afrique du Sud en raison des restrictions actuellement en vigueur en pleine pandémie de coronavirus, vont enfin pouvoir retourner en Europe, comme elles l'ont annoncé. D'ici ce jeudi, ce n'est que la majorité des joueurs des différents effectifs professionnels ainsi que les staffs qui auront ainsi cette chance. En effet, les éléments des deux formations ayant été testés positifs au coronavirus devront rester sur place, afin de poursuivre leur isolement. Selon le Munster, c'est ce mardi soir que la plupart des joueurs du club irlandais ont ainsi déjà quitté Le Cap. De son côté, Cardiff devra attendre ce jeudi matin afin de pouvoir en faire de même, sur un vol charter. En ce qui concerne les personnes ne pouvant pas encore voyager, elles sont quatorze au club de Munster et elles ont ainsi été contraintes de rester en quarantaine du côté du Cap.

Le club de Cardiff fera sa quarantaine en Angleterre


Quant au club de Cardiff, il va devoir laisser sur place deux de ses membres. A travers un communiqué, le Munster a ainsi notamment déclaré : « Le groupe élargi du Munster a quitté Le Cap ce soir après qu'un groupe de 34 joueurs et membres du personnel a reçu des résultats négatifs à l'issue de la quatrième série de tests PCR en six jours. Quatre autres cas positifs ont été identifiés lors de la série de tests PCR de mardi et un groupe total de 14 personnes va passer ses périodes d'isolement respectives dans l'hôtel de quarantaine désigné au Cap. » A son arrivée du côté de l'Irlande, l'ensemble de l'équipe du Munster devra respecter une quarantaine d'une durée de dix jours. Par conséquent, cela compromet fortement son premier match de Champions Cup, programmé le 12 décembre prochain, contre les Wasps. De son côté, ce n'est pas au pays de Galles mais bel et bien en Angleterre que Cardiff devra alors également respecter une quarantaine de dix jours, dans un hôtel.

>