Bleues : Fin de carrière sportive confirmée pour Fanny Horta

Portée en triomphe malgré la défaite face à la Nouvelle-Zélande, Fanny Horta ne changera pas d’avis. Capitaine de l’équipe de France féminine de rugby à 7 battue en finale du tournoi olympique à Tokyo, la native de Perpignan a confirmé ce lundi au travers d’un message partagé par le compte officiel Twitter de la Fédération Française de rugby que sa carrière sportive était bien arrivée à son terme sur la pelouse du Tokyo Stadium le 31 juillet dernier. « Je me lance, après ces quelques jours d’atterrissage. Je mets un terme à ma carrière que je n’aurais jamais espéré être aussi extraordinaire et enrichissante, a déclaré celle qui a également porté le maillot du XV de France féminin, avec deux participations à la Coupe du Monde en 2006 et 2010. J’ai croisé la route de tant de personnes qui, à leurs façons, m’ont chacune accompagnée dans mon développement d’athlète. Je pense souvent à tous ceux et celles qui ont traversé l’histoire et qui, maintenant, peuvent contempler le chemin parcouru et à quel niveau nous nous sommes élevés. Vous pouvez aussi être fières et fiers. »


Horta : « Nous n’avons rien à envier à personne »


Assurant que ses choix de carrière « ont été dictés par la passion et l’envie d’atteindre les sommets avec un collectif », Fanny Horta déclare dans son message avoir « adoré vivre ces aventures avec vous », « surpasser les moments sombres », « ressentir le gout de l’effort, du challenge ». « Ces dernières années auront été pour moi un booster de développement et l’envie de transmettre », ajoute la capitaine de l’équipe de France féminine de rugby à 7 pour qui « d’autres projets se profilent à l’horizon ». « Etre vice-championne olympique n’est certainement pas la fin d’une belle histoire mais bel et bien le début d’une très grande aventure humaine qui n’a pas fini d’avoir de l’ambition, celle de gagner, ajoute-t-elle. Nous n’avons rien à envier à personne, nous pouvons être fières de notre pays, de notre histoire et de nos valeurs. » En conclusion, Fanny Horta souhaite « bonne route à l’ensemble de l’équipe, aux futures joueuses ambitieuse de faire partie, un jour, de cette belle et grande équipe de France ». Un message qui trace déjà le chemin des générations futures.

>