Les USA organiseront leur premier Mondial masculin en 2031

Panoramic

Sans surprise, le conseil de World Rugby, réuni jeudi à Dublin, a désigné les candidats qui bénéficiaient déjà depuis de longs mois du statut de "candidat préférentiel". "Aujourd'hui, nous avons désigné trois nations hôtes exceptionnelles de la Coupe du monde de rugby - l'Angleterre, l'Australie et les États-Unis - offrant une certitude sans précédent et une occasion unique de stimuler la croissance et le rayonnement du rugby dans le monde", s'est réjoui le président de l'instance Bill Beaumont. "La confirmation de ces destinations repose sur une nouvelle approche de partenariat pour l'organisation des tournois, qui favorisera un développement durable, notamment aux États-Unis et pour le rugby féminin, permettant au sport de réaliser son potentiel sur et en dehors du terrain et générant d'importants avantages socio-économiques pour les pays hôtes", a-t-il ajouté.

Le rugby va donc s'exporter aux États-Unis pour la première fois, avec les Mondiaux masculin de 2031 et féminin de 2033. Ce ne sera pas une première sur le continent américain puisque le Canada avait déjà accueilli l'édition 2010, remportée par les Black Ferns néo-zélandaises. La candidature américaine avait été soutenue par le président Joe Biden, qui avait envoyé fin avril une lettre à World Rugby. "USA Rugby va maintenant s'aventurer dans une nouvelle ère et s'assurer que le tournoi le plus prestigieux de ce sport soit un tremplin pour susciter un enthousiasme et une passion durable pour le rugby d'un océan à l'autre", a commenté Ross Young, le directeur général de la Fédération américaine.

L'Angleterre, pays hôte de l'édition 2025, a déjà reçu trois Coupes du monde, une féminine (2010) et deux masculines (1991 et 2015). Ce ne sera pas non plus une première "Down Under" puisque l'Australie a déjà organisé le Mondial des hommes en 1987 (avec la Nouvelle-Zélande) et en 2003. "C'est un jour historique pour le rugby en Australie. Nous sommes ravis d'accueillir non pas une, mais deux Coupes du Monde de Rugby sur nos côtes. C'est un 'game-changer' pour le rugby dans ce pays, une opportunité unique en son genre de revitaliser et d'assurer l'avenir du rugby ici et de voir le sport que nous aimons tous se développer et prospérer pour les années à venir", s'est félicité le président de Rugby Australia Hamish McLennan. Concernant l'édition masculine de 2027, ce sera la première dans l'hémisphère Sud depuis l'édition 2011 disputée en Nouvelle-Zélande. L'Angleterre et le Japon avaient accueilli respectivement les crus 2015 et 2019. La France organisera la prochaine en 2023.


>