Galles-Gatland: "On boxe largement au-dessus de notre catégorie"

Reuters

Tout comme son compatriote Steve Hansen, sélectionneur des All Blacks lui aussi sur le départ, Warren Gatland ne sera plus à la tête du pays de Galles à l'issue de la Coupe du monde au Japon. Et tout comme Hansen l'avait fait la veille à l'issue de la défaite néo-zélandaise face à l'Angleterre (19-7), Gatland a tenu lui aussi à exprimer dimanche toute la fierté qu'il avait à entraîner le XV du Poireau pourtant défait par l'Afrique du Sud (19-16) en demi-finales de ce Mondial nippon.

"Je suis vraiment fier de mes joueurs", a déclaré Gatland, qui ne réalisera pas son rêve d'achever sa carrière galloise comme il l'avait débutée, c'est à dire face à l'Angleterre. Une fois encore, le rugby de la Principauté reste à la porte de la finale. Mais le technicien tenait aussi à insister sur un point : "On a très peu de licenciés au pays de Galles comparé à d'autres nations, alors on boxe largement au-dessus de notre catégorie. Les mecs donnent tout ce qu'ils ont, tout le temps, et ce soir (dimanche) ils ont réussi à revenir au score. C'était un match très serré." 

C'est une 3e défaite en demi-finales de la Coupe du monde qu'enregistrent les Gallois après les éditions 1987 (49-6 contre la Nouvelle-Zélande) et 2011 (9-8 contre la France). 


>