Afrique du Sud-Erasmus: "Il y a vraiment un coup à jouer..."

Icon Sport

Rassie Erasmus a déjà réussi une drôle de performance en transformant une équipe d'Afrique du Sud, moribonde à sa nomination en tant que nouveau sélectionneur en mars 2018, en finaliste de la Coupe du monde au Japon 20 mois plus tard.

Dimanche, les Springboks sont venus à bout du pays de Galles (19-16) dans la seconde demi-finale de ce Mondial nippon pour gagner le droit de défier la redoutable Angleterre samedi prochain, à Yokohama (10h).  

"On est en finale de Coupe du Monde. On a gagné un certain respect, mais il reste encore la moitié du chemin à faire, prévient le technicien. On aimerait vraiment gagner cette Coupe du Monde. Maintenant, on va affronter une belle équipe anglaise en finale, mais il y a vraiment un coup à jouer. On va peut-être même aller jusqu'au bout, on ne sait jamais." 


>