L’Irlande montre ses muscles à l'Écosse 

Reuters

Après avoir détrôné le Pays de Galles de sa première place mondiale le 7 septembre dernier, l’Irlande a désormais un statut à assumer. Pas de quoi affoler les hommes de Joe Schmidt, qui sont parfaitement entrés dans leur Mondial japonais. Grâce notamment à une défense de fer et une conquête performante, dans le sillage d'un pack souverain, le XV du Trèfle a largement dominé l’Écosse (27-3), ce dimanche à Yokohama.

Dès le coup d’envoi, les Irlandais ont pris à la gorge leurs adversaires, faisant preuve également d'une grande maîtrise dans le jeu, malgré la pluie incessante qui s’est abattue durant l’intégralité de la rencontre. Justement récompensés par trois essais de ses avants - Ryan (6e), Best (14e) et Furlong (25e) - au cours du premier acte, les partenaires de Sexton ont basculé à la pause avec un net avantage au tableau d’affichage (19-3), face à des Écossais sans solution.

Au retour des vestiaires, la défense agressive du XV du Trèfle a pris le dessus sur l'attaque écossaise, restée muette. Conway (54e) ajoutait alors un quatrième essai, synonyme de bonus offensif pour son équipe. Rien à dire, l'Irlande était nettement plus forte que l'Écosse ce dimanche. Les numéros un mondiaux, qui n’ont jamais dépassé le stade des quarts de finale en Coupe du monde, tenteront de confirmer leurs excellentes dispositions face au Japon, le 30 septembre prochain. Les deux formations sont actuellement en tête de la poule A avec 5 points au compteur. L'Écosse n'aura quant à elle pas le droit à l'erreur contre les Samoa.