L’Afrique du Sud championne du monde !

Reuters

L’ouvreur des Springboks, Handré Pollard, a inscrit six pénalités (9e, 26e, 39e, 40e, 46e, 58e), contre quatre pour le centre anglais Owen Farrell (23e, 35e, 52e, 60e). Makazole Mapimpi (66e) et Cheslin Kolbe (74e) ont ensuite marqué deux essais transformés, qui ont définitivement mis leur équipe à l’abri.

Déjà sacrés en 1995 et 2007, les Sud-Africains soulèvent le trophée Webb Ellis pour la troisième fois de leur histoire et rejoignent la Nouvelle-Zélande au premier rang des nations les plus titrées.