Sabalenka sortie par Giorgi, Pegula verra bien les huitièmes de finale

Panoramic
Le troisième tour est un plafond de verre pour Aryna Sabalenka à Roland-Garros. La Biélorusse, tête de série numéro 7, échoue aux portes de la deuxième semaine pour la troisième année consécutive. Camila Giorgi, 28eme dans la hiérarchie, a su inverser la tendance pour avoir le dernier mot. En effet, c’est Aryna Sabalenka qui avait le mieux entamé la rencontre avec le break dans le septième jeu du premier set après avoir échoué à l’obtenir dès le premier jeu. Pas en difficulté sur sa mise en jeu, la numéro 7 mondiale a logiquement remporté ce premier set mais son jeu s’est alors totalement délité. Camila Giorgi a profité des difficultés de son adversaire pour remporter les quatre premiers jeux de la deuxième manche avant de connaître un trou d’air et de voir un de ses breaks d’avance s’effacer. L’Italienne a remis un peu plus d’intensité pour conclure la deuxième manche après avoir pris à nouveau le service d’Aryna Sabalenka. En perdition, la Biélorusse n’a jamais su sortir la tête de l’eau dans un troisième set à sens unique. Après avoir sauvé une balle de débreak, Camila Giorgi a conclu un beau retour (4-6, 6-1, 6-0 en 1h44’) et rejoint Daria Kasatkina, tombeuse de Shelby Rogers (6-3, 6-2 en 1h20’).


Pegula en deux temps face à Zidansek


Tête de série numéro 11, Jessica Pegula ne manquera pas la deuxième semaine des Internationaux de France. L’Américaine a pris le meilleur sur Tamara Zidansek, qui n’avait pas foulé les courts de la Porte d’Auteuil depuis son entrée en lice en raison du forfait de Mayar Sherif au deuxième tour. Une rencontre que Jessica Pegula a démarré tambour battant, convertissant trois de ses quatre premières balles de break pour mener cinq jeux à rien. Toutefois, la 11eme mondiale n’a pas pu conclure ce premier set sur son service, le concédant après avoir manqué trois balles de set. Dans la foulée, sur l’engagement de Tamara Zidansek, l’Américaine a conforté son avantage dans l’échange. Un ascendant que la tête de série numéro 11 a augmenté en prenant d’entrée le service de son adversaire dans la deuxième manche. Toutefois, la Slovène a su recoller à trois jeux partout puis résister pour emmener Jessica Pegula au jeu décisif. Un tiebreak que l’Américaine a mené de bout en bout, avec comme seule alerte deux points d’affilée perdus sur son service. La première balle de match aura été la bonne (6-1, 7-6 en 1h29’) et Jessica Pegula affrontera Irina-Camelia Begu en huitièmes de finale.

>