Muguruza tombe aussi d'entrée

panoramic
Une deuxième joueuse du Top 10 au tapis après à peine cinq heures de tournoi ! Comme c'est souvent le cas en Grand Chelem ces dernières années, les favorites sur le papier souffrent dès les premiers tournois, et à peine la n°6 mondiale Ons Jabeur avait-elle pris la porte, que la n°10 Garbine Muguruza l'a suivie. Mais si la Tunisienne faisait figure de grande outsider du tournoi, ce n'était pas le cas de l'Espagnole, qui n'a gagné que deux matchs sur terre battue depuis le début de la saison. Ce dimanche, la gagnante de Roland-Garros 2016, déjà éliminée au premier tour l'an passé, a subi la loi de Kaia Kanepi (46eme), qui s'est imposée 2-6, 6-3, 6-4 en 2h07. Comme Jabeur, Muguruza a très bien débuté le match, avant de voir son jeu se déliter. Elle a remporté le premier set en breakant à 1-1 et 4-2, puis a mené 2-0 puis 3-1 dans le deuxième. Et soudain, le trou noir. L'ancienne n°1 mondiale a perdu cinq jeux de suite, permettant à son adversaire de revenir à une manche partout. Et dans la troisième, elles ont chacune sauvé trois balles de break, jusqu'à 4-4 où Kanepi a réussi le break décisif à 15-40. L' Estonienne n'a ensuite pas tremblé pour conclure, et c'est donc elle qui affrontera la Brésilienne Haddad Maia. Garbine Muguruza peut quant à elle déjà se tourner vers la saison sur gazon, et le bas du tableau s'ouvre encore un peu plus.

>