Moutet s'offre Wawrinka et défiera Nadal !

panoramic


Et voilà le deuxième Français qualifié pour le deuxième tour de Roland-Garros ! Après Grégoire Barrère dimanche, c'est Corentin Moutet qui a réussi à le rejoindre, en sortant un ancien vainqueur du tournoi, Stan Wawrinka. Retombé au 139eme rang mondial après avoir été 67eme, et présent dans le tableau grâce à une invitation des organisateurs, le natif de Neuilly-sur-Seine a battu le Suisse en quatre sets et 2h53 de jeu : 2-6, 6-3, 7-6, 6-3. Moutet n'avait remporté qu'un match sur terre battue depuis le début de saison, mais il affrontait un adversaire pas dans la meilleure forme de sa vie non plus. Stan Wawrinka, absent pendant un an pour cause de blessure à un pied, et qui n'a gagné que deux matchs (à Rome) depuis son retour, tombant à la 264eme place mondiale. C'est lui qui est le mieux entré dans la partie, en remportant le premier set 6-2 sans avoir la moindre balle de break à défendre. Mais Moutet est sorti de sa torpeur et lui a rendu la monnaie de sa pièce, avec des breaks à 1-1 et 5-3 pour égaliser à un set partout. Sur sa lancée, le Français a mené 2-1 puis 5-2 dans le troisième, et s'est même procuré deux balles de set, mais il les a manquées, puis le Suisse a débreaké (6-6). Cependant, Moutet a réussi à garder son calme (ce qui n'est pas toujours le cas...) et a parfaitement géré le tie-break, pour le remporter 7-2. Face à un Wawrinka de plus en plus en difficulté dans le jeu, le Français a enfoncé le clou dans le quatrième set, avec deux breaks à 2-2 et 5-3 en deux occasions. Même si l'ancien vainqueur de trois tournois du Grand Chelem n'est plus ce qu'il a été, cela reste une victoire de prestige pour le tricolore de 23 ans, qui va avoir droit à un deuxième tour encore plus prestigieux, face à Rafael Nadal !





Nadal n'a pas tremblé


L'entrée en lice de celui qui a remporté le tournoi à treize reprises était très attendue, en raison de ce pied récalcitrant qui lui a posé problème à Rome. Mais l'Espagnol a promis qu'il ferait tout pour jouer malgré la douleur, et elle n'était visiblement pas trop forte lors de ce premier tour, puisqu'il s'est imposé 6-2, 6-2, 6-2 en 2h03 contre Jordan Thompson (82eme). Le Majorquin n'a pas connu de grosses difficultés pendant ce match (27 coups gagnants, 21 doubles-fautes), où il n'a eu que deux balles de break à défendre et n'a perdu qu'une fois son service, alors qu'il menait déjà 4-1 dans le deuxième set. Le n°5 mondial a breaké l'Australien à 1-1 et 3-1 dans la première manche, à 0-0, 3-1 et 4-2 dans la deuxième et à 2-2 et 4-2 dans la troisième pour décrocher sa 105eme victoire à Roland-Garros et la 299eme en Grand Chelem. La 300eme pourrait intervenir mercredi contre Corentin Moutet, un autre gaucher, qu'il n'a encore jamais affronté.

>