Monfils tombe contre le 105eme mondial !

Panoramic

Gaël Monfils s'arrête là. Ce jeudi, le Français, 15eme joueur mondial et tête de série n°14, a été éliminé au deuxième tour de Roland-Garros par le Suédois Mikael Ymer, 105eme joueur mondial, en trois manches (6-0, 2-6, 6-4, 6-3) et 2h21 de jeu. Tout avait déjà bien mal débuté pour le Français. Après n'avoir pu sauver qu'une seule des quatre balles de break à son encontre, le Tricolore a encaissé une roue de bicyclette, avec un jeu blanc en guise de troisième et dernier break, pour offrir le set à son adversaire d'un jour (6-0). Après ce début de match catastrophique, Gaël Monfils a finalement eu le sursaut d'orgueil attendu. D'entrée de deuxième manche, le mieux classé des deux s'y est repris à deux fois avant de breaker son concurrent. Après une balle de débreak sauvée à 2-1, le 15eme joueur mondial a de nouveau pris le service du Suédois, dans la foulée, même s'il a dû, là encore, s'y reprendre à deux fois. Fort de ce double avantage, la tête de série n°14 a ensuite déroulé pour aller égaliser à une manche partout (2-6).

Monfils a laissé passer sa chance dans le troisième set


Finalement, ce réveil n'a donc pas eu de suite. Pourtant, dans la troisième manche, le Français a de nouveau breaké d'entrée Mikael Ymer, cette fois blanc. Alors qu'il menait 4-3, service à suivre pour lui, le Tricolore est de nouveau retombé dans ses travers, en concédant les trois derniers jeux de ce set, donc deux de ses services. Le 105eme joueur mondial n'en demandait pas tant et il a donc empoché ce set (6-4). Enfin, dans le quatrième et dernier set, cette fois, c'est Gaël Monfils qui a perdu sa mise en jeu d'entrée, tout en se montrant ensuite incapable de débreaker son adversaire dans la foulée, malgré deux opportunités. Après une nouvelle balle de break sauvée à 4-1, le 15eme joueur mondial s'est incliné sur la deuxième, pour se retrouver mené 5-1. Le Suédois, qui s'apprêtait à servir pour le gain de ce match, a vu ses plans contrariés en perdant l'un de ses deux avantages. Ce n'était donc que partie remise et sur son service suivant, Mikael Ymer n'a, cette fois, pas tremblé pour valider son ticket pour le troisième tour (6-3).


>