Gaston n'a rien pu faire face à Rune

Panoramic


Les derniers espoirs français sont tombés. Quelques heures après l’hommage rendu à Gilles Simon, Hugo Gaston a également été stoppé net avant la deuxième semaine de Roland-Garros. La faute à un Holger Rune qui était injouable pour le 74eme joueur mondial. Toutefois, le Danois a eu un peu de retard à l’allumage pour son premier match sur le Court Philippe-Chatrier, de plus lors de la session de nuit. En effet, c’est Hugo Gaston qui a signé le premier break de cette dernière affiche du troisième tour des Internationaux de France. C’est alors que le Toulousain a été frappé par la foudre. S’il a su se procurer deux opportunités de prendre à nouveau le service du 40eme joueur mondial, le Tricolore a échoué contrairement à son adversaire. Prenant trois fois le service d’Hugo Gaston, Holger Rune a pris les commandes au tableau d’affichage avec comme seule contrariété un débreak du Tricolore, revenu à cinq jeux à trois avant de concéder le premier set. Le deuxième a vu Hugo Gaston être dans l’incapacité totale de mettre en difficulté le Danois sur son service.


Gaston n’a pas pu rivaliser avec Rune


Holger Rune, quant à lui, n’a pas perdu de temps avant de breaker le Français pour mener trois jeux à un. Tout en maîtrise, le natif de Copenhague est allé chercher le deuxième set sur le service de son adversaire alors que le match n’avait pas commencé depuis plus d’un heure et demie. Dos au mur et avec le soutien du public, ce qui avait le don d’énerver son adversaire, Hugo Gaston a mis sous pression Holger Rune mais ce dernier n’a pas craqué face aux trois balles de break qu’il a eu contre lui. Le Danois a alors immédiatement douché l’enthousiasme en convertissant sa première balle de break pour mener trois jeux à rien. Un avant que le 40eme joueur mondial a fait fructifier pour mener cinq jeux à un et servir pour le gain du match. C’est alors qu’Holger Rune s’est crispé autant qu’Hugo Gaston a lâché ses coups. Le résultat a été un débreak puis un jeu de service remporté blanc mais ça n’a pas été le changement de tendance espéré par le public. En effet, dans la foulée, Holger Rune s’est repris et a conclu le match à la deuxième occasion (6-3, 6-3, 6-3 en 1h57’) pour rejoindre Stefanos Tsitsipas en huitièmes de finale, son premier Porte d’Auteuil et en Grand Chelem.

>