Alcaraz trop fort pour Korda

Panoramic
Carlos Alcaraz a retrouvé de la sérénité. Poussé en cinq manches au deuxième tour par Albert Ramos-Viñolas, qui a eu une balle de match, le numéro 6 mondial a connu moins de soucis pour venir à bout de Sebastian Korda, tête de série numéro 27 de Roland-Garros. A sa première balle de break, l’Espagnol a fait la différence pour mener trois jeux à un mais a ensuite laissé passer deux occasions de corser l’addition. Jamais malmené au service par l’Américain, Carlos Alcaraz a joué à sa main pour remporter le premier set à la deuxième occasion. Fils de Petr Korda et frère de Nelly Korda, le 30eme joueur mondial a tenté de réagir et a eu les deux premières balles de break de la deuxième manche. Toutefois, l’Américain n’a pas su les convertir et a pu s’en mordre les doigts dès le jeu suivant. Après avoir manqué deux occasion de prendre le service de son adversaire, la tête de série numéro 6 Porte d’Auteuil n’a pas tremblé sur la troisième pour prendre l’ascendant et mener quatre jeux à deux.


Alcaraz a haussé le ton pour conclure


Carlos Alcaraz a alors eu cinq premières balles de set sur l’engagement de Sebastian Korda mais ce dernier, au bout d’un jeu marathon avec cinq égalités, a tenu bon mais il n’a fait que retarder l’inéluctable. Dès le jeu suivant, sur son service, l’Espagnol a mis un peu plus la main sur ce match. La troisième manche a commencé par deux joueurs en difficulté au moment de servir mais qui ont tous deux tenu bon malgré tout. Mais, alors que Sebastian Korda menait deux jeux à un après avoir rempoté son service, Carlos Alcaraz a fait exploser son adversaire. Enchaînant cinq jeux consécutifs avec deux de ses trois balles de break converties, le 6eme joueur mondial a mis un terme aux débats (6-4, 6-4, 6-2 en 2h09’) et rejoint pour la première fois les huitièmes de finale de Roland-Garros. Il y retrouvera la tête de série numéro 21 Karen Khachanov. Le Russe a pris le meilleur sur Cameron Norrie, 10eme dans la hiérarchie (6-2, 7-5, 5-7, 6-4 en 3h38’).

>