Pro D2 (Finale) : Bayonne domine Mont-de-Marsan et retrouvera le Top 14

Panoramic


Bayonne n’aura passé qu’une saison en Pro D2. Un an après un « Access Match » rocambolesque face à Biarritz qui l’avait condamné à la relégation, l’Aviron Bayonnais a fait mentir les pronostics à l’occasion d’une finale à sens unique face à Mont-de-Marsan. Sur le pelouse du GGL Stadium de Montpellier, ce sont les Basques qui ont frappé les premiers dès la 9eme minute. Enfonçant le rideau défensif montois en sortie de touche, les joueurs de Yannick Bru ont envoyé Afaesetiti Amosa à l’essai avant que Gaëtan Germain n’offre dix points d’avance aux Ciel-et-Blanc au quart d’heure de jeu. Léo Coly, qui évoluera au MHR la saison prochaine, a manqué une première tentative de pénalité avant de régler la mire et ramener Mont-de-Marsan à sept points au milieu du premier acte, juste avant la pause fraîcheur accordée par le corps arbitral aux deux formations. A un peu plus de dix minutes de la pause, après un échec au pied de son buteur, Rémy Baget a donné plus d’air à Bayonne.

Bayonne dominateur


Sur une action initiée par Joe Ravouvou et Sireli Maqala, l’ailier de l’Aviron a su résister à deux plaquages pour aller aplatir le deuxième essai bayonnais de cette finale. A peine entré en jeu à la place de Julien Cabannes, Willie du Plessis a relancé Mont-de-Marsan. Décalé par Léo Coly, l’ailier montois a fait parler sa pointe de vitesse pour aplatir le premier essai de sa formation dans cette rencontre à six minutes de la pause. Toutefois, sur la sirène, Gaëtan Germain a permis à l’Aviron de virer en tête au moment de retrouver les vestiaires avec dix points d’avance. Dès la reprise, c’est Mont-de-Marsan qui a pris l’initiative du jeu mais sans que cela paye au tableau d’affichage. Mais, alors que Léo Coly a ramené son équipe à sept longueurs, le carton jaune reçu par Willie du Plessis a changé la donne. Dix minutes en infériorité numérique qui ont eu raison des espoirs de montée du Stade Montois. En effet, dans la foulée, Maxime Delonca s’est sorti d’un ballon porté pour aplatir le troisième essai bayonnais.

Mont-de-Marsan n’a pas tout perdu


Maxime Lafage a ensuite ajouté trois points au pied. Enfin, Sireli Maqala a profité d’un rebond favorable sur un jeu au pied de Yan Lestrade pour rapprocher un peu plus l’Aviron de la montée. Le centre fidjien y est même allé de son doublé à l’approche des dix dernières minutes, profitant d’une passe dans le bon tempo de Joe Ravouvou pour aller aplatir en coin. Buvant le calice jusqu’à la lie, les Montois ont encaissé un sixième essai par Thomas Dolhagaray qui a lui-aussi profité d’un rebond favorable pour aller dans l’en-but. Jouant jusqu’au bout, Mont-de-Marsan a conclu cette finale sur un sourire avec l’essai de l’honneur signé Pablo Dimcheff, qui a forcé le rideau défensif adverse sur une pénalité jouée à la main. Après 2019, l’Aviron Bayonnais remporte son deuxième titre de champion de France de Pro D2 et remplacera Biarritz en Top 14 la saison prochaine. Pour les Montois, tout espoir n’est pas perdu car ils recevront le week-end prochain Perpignan ou Brive avec comme enjeu le deuxième billet pour l’élite du rugby professionnel français.

PRO D2 / FINALE
Dimanche 5 juin 2022 (au GGL Stadium de Montpellier)
Mont-de-Marsan - Bayonne : 20-49

DEMI-FINALES
Dimanche 29 mai 2022
Mont-de-Marsan - Nevers : 26-15
Bayonne - Oyonnax : 34-20

>