Montauban : Une noyade à l'origine de la mort de Meafua

Le mystère entourant la mort de Kelly Meafua a été en partie levé. Vendredi dernier, quelques heures après la victoire de Montauban face à Narbonne dans le cadre de la 29eme et avant-dernière journée de Pro D2, le troisième-ligne du club montalbanais a chuté d’un pont alors qu’il rentrait de boîte de nuit aux côtés de son coéquipier Christopher Vaotoa mais également de son adversaire du soir Saia Fekitoa. La soirée s’est achevée tragiquement par le saut de Kelly Meafua du Pont-Vieux, ouvrage haut de 23 mètres enjambant le Tarn. Le corps du joueur originaire des Samoa a été retrouvé sur les bords de la rivière. Face aux circonstances de ce décès, une enquête a immédiatement été ouverte et une autopsie ordonnée par le parquet afin de mettre en lumière les causes de la mort du troisième-ligne montalbanais.


L’accident reste la thèse privilégiée


Des examens dont les conclusions sont tombées ce mercredi. Selon Anne Gaullie, vice-procureur de la République de Montauban, dans des propos recueillis par La Dépêche du Midi, les premières conclusions de l’autopsie « sont compatibles avec une noyade ». « Aucune trace de coup n'a été relevée, aucun indice ne nous oriente vers autre chose que le fait d'avoir sauté du pont et que cela se soit mal terminé », a ajouté cette dernièe. Toutefois, des analyses toxicologiques sont maintenant attendues pour la fin de la semaine mais la thèse d’un accident est privilégiée par les enquêteurs. « Cela ne changera pas les causes de la mort mais par contre, cela peut changer les circonstances », a ajouté la vice-procureur de la République. Alors que la dernière journée de Pro D2 est prévue ce jeudi, la Ligue Nationale de rugby (LNR) a annoncé qu’une minute de silence en mémoire de Kelly Meafua sera observée sur chacune des pelouses en amont des rencontres.

>