L’énorme réaction de Monaco

Icon Sport

Dos au mur dans ces finales de Jeep Elite, après la perte des deux premiers matches, Monaco a su relever la tête lors du troisième acte de la série en corrigeant Lyon-Villeurbanne (97-62), jeudi soir sur le parquet de Gaston-Médecin. Une gifle historique puisqu’il n’y avait jamais eu un tel écart à ce stade des playoffs, indique la ligue nationale de basket-ball (LNB).

Ce succès, la "Roca Team" le doit à sa défense, qui a su limiter l’Asvel à 38,3% de réussite, mais aussi à Dee Bost, élu MVP avec 23 points à 5/8 aux tirs, et à un Paul Lacombe retrouvé (12 points, 6 rebonds). Les efforts de Miro Bilan (14 points, 6 rebonds) n’ont pas suffi pour la "Green Team", qui aura une nouvelle occasion de décrocher le titre samedi, encore sur le Rocher.