Jeep Elite : Le titre de MVP de la saison pour Bonzie Colson

Bonzie Colson réalise une des meilleures saisons de sa carrière. L’ailier américain, passé par l’université de Notre-Dame puis par la franchise de G-League affiliée aux Milwaukee Bucks avant de quitter les Etats-Unis pour tenter sa chance en Turquie, est en plein épanouissement sous les couleurs de Strasbourg. Quatrième de la Ligue des Champions de basketball, Bonzie Colson a été élu meilleur joueur de la compétition. Mais le joueur de 25 ans a également convaincu la Jeep Elite qu’il en était le meilleur joueur. A l’issue d’un vote des joueurs évoluant dans les clubs du championnat de France mais également de journalistes spécialisés, le Strasbourgeois vient succéder au Dijonnais David Holston, qui avait été élu MVP de la Jeep Elite lors de la saison 2018-2019, la LNB n’ayant pas désigné de meilleur joueur à l’issue de la saison dernière, tronquée en raison de la crise sanitaire. Avec 18,5 points, 5,1 rebonds et 2,1 passes en moyenne par match, Bonzie Colson a été un élément majeur de Strasbourg, qui déviera Boulogne-Levallois ce lundi en quarts de finale.


Colson : « Ce titre est tout sauf un titre individuel »


Dans un communiqué de la SIG, l’ailier américain présente cette récompense individuelle comme « un grand accomplissement personnel » auquel il veut également associer ses coéquipiers. « J’ai une pensée pour ma famille qui m’a toujours soutenue dans les bons comme dans les mauvais moments, a également confié Bonzie Colson. Je remercie le coach, le club et mes coéquipiers pour leur confiance. Jouer avec ses gars est génial et ce titre est tout sauf un titre individuel : c’est celui de tout le monde au club. » Ajoutant que « le travail finit toujours par payer », l’Américain assure que « ce titre le démontre ». « Je travaille dur pour m’améliorer, apprendre de mes coéquipiers, pour essayer d’être un meilleur joueur, conclut Bonzie Colson. Je suis vraiment très heureux de ce titre. » L’ailier natif de Washington est le sixième joueur de la SIG à recevoir un tel honneur. Il prend la suite de pointures telles Bruno Hamm, Ahmadou Keita, Jarod Stevenson, Rick Hughes et Antoine Diot, qui est le dernier Strasbourgeois élu MVP du championnat, c’était en 2014.

>