Jeep Elite (J20) : La première place conservée par Dijon

Dijon ne perd plus le rythme. Après avoir signé deux défaites de suite face à Strasbourg puis Bourg-en-Bresse puis s’être reprise contre Roanne, la JDA a enchaîné à l’occasion de la réception du Mans. Menés dès les premiers instants de la rencontre, les coéquipiers d’un extraordinaire David Holston (46 points) ont profité d’un 12-0 pour conclure le premier quart-temps en tête. Mais les Manceaux n’ont jamais lâchés et les coéquipiers de Williams Narace (19 points, 6 rebonds) ont repris l’ascendant en fin de troisième quart-temps mais le doute n’a pas assailli très longtemps les Dijonnais qui, grâce à un 17-3 au cœur des dix dernières minutes, ont repris la main pour s’imposer de quatre points (90-86). Un succès qui permet à la JDA de conserver la première place devant l’ASVEL. En déplacement à Nanterre, qui restait sur six victoires de suite, les Villeurbannais ont tout simplement mené de la première à la dernière seconde. Mais ce n’est que dans la deuxième moitié de la rencontre que les coéquipiers d’Amine Noua (20 points, 7 rebonds) ont pris l’ascendant de manière plus nette pour s’imposer de 18 points (83-101). Un succès rhodanien qui maintient Monaco à la troisième place du classement. Après trois revers de suite, les vainqueurs de l’Eurocoupe se sont remis sur le droit chemin à l’occasion de leur déplacement à Gravelines-Dunkerque. Le BCM, emmené par Corey Davis (19 points) a fait la course en tête durant l’essentiel de la première mi-temps. Mais la « Roca Team » au retour sur le parquet de Sportica, a changé de braquet. Les coéquipiers de Dee Bost (19 points) se sont envolés pour s’imposer de 17 points (74-91) et s’accrocher à la troisième place.

Strasbourg domine Boulogne-Levallois, Bourg-en-Bresse capitalise


Juste derrière le trio de tête, Strasbourg est un solide quatrième. La SIG a, en effet, signé un deuxième succès de suite face à un autre candidat aux play-offs, Boulogne-Levallois. Si les débats ont été accrochés pendant les deux premiers quart-temps, les coéquipiers de l’inévitable Bonzie Colson (34 points, 8 rebonds) ont haussé le ton dans un troisième quart-temps qu’ils ont dominé puis, avec jusqu’à 26 points d’avance, les Alsaciens ont assurés pour s’imposer de 19 longueurs (100-81). Les Metropolitans, eux, regrettent également la très bonne forme de Bourg-en-Bresse. En effet, les Burgiens ont signé à l’occasion de la réception de Châlons-Reims un quatrième succès de suite en championnat. Une victoire que les coéquipiers d’Alen Omic (20 points, 10 rebonds) ont construit dans les deuxième et troisième quart-temps. Malgré une belle réaction de Joshiko Saibou (19 points) et de ses coéquipiers à l’entame des dix dernières minutes, c’est bien Bourg-en-Bresse qui a eu le dernier mot (84-74) pour son avant-dernier match de la saison régulière. Boulogne-Levallois battu, Orléans profite de l’occasion pour faire un rapproché au classement au bénéfice de son succès face à Limoges. Toutefois, les efforts des coéquipiers de Chima Moneke (18 points, 11 rebonds) dans les deux premiers quart-temps ont quasiment été réduits à néant au début du troisième mais, malgré Jerry Boutsiele (29 points, 8 rebonds), l’OLB a tenu le choc pour s’imposer de cinq points (78-73) avant son dernier match face à Chalon-sur-Saône, qui devrait lui permettre d’assurer son billet pour les play-offs

Roanne prend l’ascendant sur Chalon-sur-Saône


En bas de tableau, la rencontre entre Roanne et Chalon-sur-Saône était quasiment crucial dans la course au maintien. A trois matchs de la fin, les deux clubs avaient le même bilan (10 victoires pour 11 défaites) mais c’est bien la Chorale qui a fait pencher la balance en sa faveur sur son parquet. Si le premier quart-temps n’a pas permis aux deux équipes de se départager, les coéquipiers de Justin Wright-Foreman (18 points) ont pris l’ascendant avant la mi-temps mais l’Elan Chalon, emmené par Sean Armand (20 points), s’est accroché tout au long de la deuxième moitié de la rencontre mais, encaissant un 8-0, les Chalonnais s’inclinent de treize points (97-84) et basculent dans la zone rouge. Roanne, pour sa part, revient à hauteur de Gravelines-Dunkerque. Cholet, pour sa part, a repris un eu d’air au bénéfice de son succès face au Portel. Une rencontre durant laquelle l’indécision a duré pendant 40 minutes mais, menant au score pendant l’essentiel de la rencontre, les Choletais de Lasan Kromah (19 points, 7 rebonds) ont fini par s’imposer de huit points (86-78) pour mettre un terme à une série de deux défaites de suite et continuer de croire au maintien. Déjà relégué en Pro B, Boulazac continue de s’enfoncer avec une huitième défaite de suite face à Pau-Lacq-Orthez. Les Béarnais, emmenés par C.J. Williams (23 points) ont réalisé un premier quart-temps à haute intensité avant de laisser Boulazac revenir totalement dans la rencontre. Toutefois, les coéquipiers d’Owen Klassen (18 points, 14 rebonds) n’ont jamais pu inverser totalement la tendance et ont laissé l’Elan Béarnais reprendre le large pour s’imposer de 8 points (78-86).

BASKET - JEEP ELITE / 20EME JOURNEE
Mercredi 9 juin 2021
Boulazac - Pau-Lacq-Orthez : 78-86
Orléans - Limoges : 78-73
Bourg-en-Bresse - Châlons-Reims : 84-74
Strasbourg - Boulogne-Levallois : 100-81
Gravelines-Dunkerque - Monaco : 74-91
Roanne - Chalon-sur-Saône : 97-84
Dijon - Le Mans : 90-86
Cholet - Le Portel : 86-78
Nanterre - ASVEL : 83-101

>