Jeep Elite (J18) : Vainqueur à Limoges, l'ASVEL revient à hauteur de Monaco

Si Monaco garde la tête, l’ASVEL n’est pas décidé à laisser du champ à la « Roca Team ». Victorieux ce samedi à Strasbourg, les Monégasques ont vu les Villeurbannais réduire immédiatement leur retard à l’occasion de leur déplacement à Limoges en clôture de la 18eme journée de Jeep Elite. Une rencontre que les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont parfaitement entamé avec un écart qui a dépassé les dix points après seulement sept minutes de jeu. Grâce notamment à Amine Noua (14 points), l’ASVEL a maintenu le CSP à distance durant le deuxième quart-temps pour rallier les vestiaires avec un avance de douze longueurs. Si l’entame de troisième quart-temps a vu Limoges résister, un 9-0 a rapproché les Villeurbannais de la barre des 20 points d’avance et d’une fin de match relativement tranquille.

Limoges a compliqué la vie de l’ASVEL


Mais, sous l’impulsion de Brian Conklin et Semaj Christon (13 points chacun), les Limougeauds n’ont jamais abandonné l’espoir d’infliger aux Rhodaniens une troisième défaite cette saison en championnat. Revenus à neuf points à l’entame du dernier quart-temps, les joueurs de Mehdy Mary sont revenus à deux points à deux reprises dans les dix dernières minutes, donnant des sueurs froides au banc de l’ASVEL. Mais deux derniers lancers francs signés Antoine Diot (6 points) ont permis aux Villeurbannais de valider leur succès de six longueurs (69-75). Une victoire qui permet au club du président Tony Parker de recoller à Monaco, mais toujours à la deuxième place derrière le club de la Principauté. Limoges, battu à nouveau après deux victoires de suite, reste à la 11eme place avec une victoire de retard sur Nanterre, dernier qualifié pour les phases finales à l’heure actuelle.