Jeep Elite (J17) : Cinq sur cinq pour Boulogne-Levallois, vainqueur de Pau-Lacq-Orthez

Boulogne-Levallois a sans doute eu raison d’accepter de jouer malgré le huis clos. Les Metropolitans, qui ont répondu à l’appel de la LNB tout comme l’ASVEL et Monaco, n’ont pas manqué leur coup au moment de recevoir Pau-Lacq-Orthez en match très avancé de la 17eme journée de la saison régulière. Toutefois, malgré une petite baisse de tension, les dix premières minutes du match ont été dominées par l’Elan Béarnais et même conclu par un 11-0 pour atteindre le deuxième quart-temps avec un avantage de six longueurs. Emmenés par un excellent Petr Cornelie (21 points, 7 rebonds), les Béarnais ont maintenu leur emprise sur cette rencontre. Si les Metropolitans sont un temps revenus à trois longueurs, les joueurs de Laurent Vila ne se sont pas relâchés afin de compter dix points d’avance à un peu moins de quatre minutes de la mi-temps, écart inchangé entre les deux formations au moment de retrouver les vestiaires.

Boulogne-Levallois s’impose à l’usure


Un avantage qui a commencé à s’effriter à l’entame du troisième quart-temps. Après être revenus à quatre longueurs, il a fallu attendre cinq minutes après la pause pour voir les Metropolitans revenir à égalité. Toutefois, grâce à Shannon Evans (13 points, 12 passes), les Béarnais ont su signer un 8-0 pour reprendre un peu de large et aborder les dix dernières minutes avec une marge de six longueurs. Un dernier quart-temps qui a été très compliqué pour l’Elan Béarnais, qui a subi la révolte d’une équipe de Boulogne-Levallois qui a mieux tenu sur le plan physique pour arracher la victoire. Dès l’entame, l’écart a fondu et c’est un 17-2 en l’espace d’un peu plus de cinq minutes qui a permis à un Maxime Roos (21 points, 7 rebonds) diabolique à trois points (5/7) et à ses coéquipiers de prendre la mesure de Pau-Lacq-Orthez. Avec dix points d’avance à l’issue de cette série, les « Mets » ont conclu la rencontre avec une marge de sept longueurs (84-77). Un cinquième succès en cinq matchs qui leur permet de revenir à hauteur de Dijon quand l’Elan Béarnais, qui ne rejouera pas avant le mois de décembre, voit sa série de deux victoires prendre fin.

BASKET - JEEP ELITE / 17EME JOURNEE
Samedi 7 novembre 2020
Boulogne-Levallois - Pau-Lacq-Orthez : 84-77

Vendredi 8 janvier 2021
20h00 : Châlons-Reims - Monaco
20h00 : Gravelines-Dunkerque - Cholet
20h00 : Le Portel - Nanterre
20h30 : Dijon - Chalon-sur-Saône

Samedi 9 janvier 2021
20h00 : Limoges - Boulazac
20h00 : Bourg-en-Bresse - Strasbourg
20h00 : Le Mans - Orléans

Dimanche 10 janvier 2021
17h00 : ASVEL - Roanne