Betclic Elite (J3) : Et de trois pour l'ASVEL, retour à la normale pour Monaco

Comme en juin dernier, c’est l’ASVEL qui a eu le dernier mot face à Dijon. Dans l’affiche de la 3eme journée de Betclic Elite, le champion de France en titre a une nouvelle fois fait sa loi sur le parquet de l’Astroballe. Si la JDA a fait de la résistance dans les premières minutes, les coéquipiers de William Howard (12 points) ont placé un grand coup d’accélérateur en fin de premier quart-temps avec un 11-0 pour se détacher au tableau d’affichage. Les joueurs de T.J. Parker n’ont pas coupé leur effort durant les dix minutes menant à la mi-temps, avec l’écart qui a flirté avec la barre des 20 points mais sans jamais l’atteindre. Dijon a même mieux fini avec un 5-0 pour les coéquipiers de Sek Henry (15 points, 5 passes) qui sont revenus à treize longueurs à la pause. Mais le repos n’a pas fait du bien aux Bourguignons, qui ont été neutralisés sur le plan offensif durant le troisième quart-temps. Avec seulement six points à son actif, la JDA a vu l’ASVEL s’envoler au score, abordant les dix dernières minutes avec un matelas de 23 points. Une fin de match durant laquelle les Rhodaniens n’auront géré qu’en toute fin de rencontre. Atteignant les 33 points d’avance, Charles Kahudi (10 points) et ses coéquipiers ont alors levé le pied pour un succès de 24 longueurs (73-49) qui leur permet de rejoindre Bourg-en-Bresse, seule autre équipe encore invaincue, en tête du classement. Pour Dijon, c’est un coup d’arrêt après le succès acquis face à Paris.

Monaco repart de l’avant


Si Monaco connaît un très bon début de saison en Euroligue, ce n’est pas la même histoire en championnat. Les joueurs de Zvezdan Mitrovic restaient sur un revers sur le parquet de Boulogne-Levallois et comptaient sur la réception du Mans, encore invaincu avant la rencontre, pour relancer la machine. S’il y avait des doutes, les coéquipiers de Danilo Andjusic (20 points) les ont vite balayés avec une entame de match réussie. La « Roca Team » a très vite pris neuf points d’avance pour les conserver l’essentiel du temps avant de voir le MSB revenir à cinq points en toute fin de premier quart-temps. Un chassé-croisé qui s’est poursuivi dans le deuxième quart-temps car, si Monaco a retrouvé une marge de neuf longueurs, les coéquipiers de TaShawn Thomas (15 points, 9 rebonds) l’ont fait fondre pour atteindre la mi-temps à égalité avec les derniers vainqueurs de l’Eurocoupe. L’entame de la deuxième mi-temps a même vu Le Mans prendre l’avantage pour la première fois depuis début du match avec jusqu’à cinq longueurs d’avance. C’est alors que Monaco a serré le jeu, signant un 15-2 pour reprendre l’ascendant et, cette fois, ne plus le lâcher. Avec un quatrième quart-temps à sens unique, notamment marqué par un 11-0, la « Roca Team » s’est irrémédiablement dirigée vers une victoire de onze longueurs (81-70) qui lui permet de revenir à hauteur de sa victime du soir, qui a concédé son premier revers de la saison.

BASKET - BETCLIC ELITE / 3EME JOURNEE
Samedi 9 octobre 2021
Gravelines-Dunkerque - Fos-sur-Mer : 74-72
Bourg-en-Bresse - Strasbourg : 65-57
Limoges - Le Portel : 77-64
Nanterre - Boulogne-Levallois : 76-104
Orléans - Cholet : 88-81
Paris - Roanne : 97-98
Pau-Lacq-Orthez - Chalons-Reims : 92-67

Dimanche 10 octobre 2021
ASVEL - Dijon : 73-49
Monaco - Le Mans : 81-70

>