All-Star Game LNB : La sélection Monde s'impose face aux Français

Cette rencontre valait le détour. Ce dimanche à Bercy, à l'occasion de la 34eme édition du All-Star Game LNB où le public avait largement répondu présent, la sélection Monde, sous l'impulsion notamment de Norris Cole, a fini par avoir le dernier mot, contre l'équipe des Français, au bout de la prolongation (129-119). Élu MVP de ce grand événement, le Monégasque Eric Buckner (27 points et 9 rebonds) a donné du fil à retordre à ses adversaires d'un soir.



A la toute fin du temps réglementaire, les Français ont eu un véritable sursaut d'orgueil, en infligeant alors un cinglant 11-0 à leurs adversaires, histoire d'aller arracher la prolongation. Une prolongation arrachée, au final, par Damien Inglis, sur un tir à trois points à seulement 1,3 seconde de la sirène.



Pourtant, les étrangers faisaient la course en tête, au tableau d'affichage, depuis la toute fin du premier quart-temps. Ce n'était que partie remise, puisque leur avance, en prolongation, leur a permis d'avoir le dernier mot. Après deux éditions où les Tricolores l'avaient emporté, les étrangers ont donc repris les choses en main. Les joueurs présents sur le parquet ne se sont pas gênés pour faire le spectacle, avec des alley-oops, dunks, passes acrobatiques et autres tirs à trois points.



Pour la première fois, les primes financières individuelles ont fait leur apparition, alors que les différents concours, organisés durant la rencontre, ont été un franc succès. En ce qui concerne celui des dunks, à la pause, il a été enlevé par l'arrière américain DJ Stephens, après 2017, avec 198 points (97 + 101). Il a pris le meilleur sur Isaïa Cordinier (Nanterre), auteur de deux dunks à 97 et 95 points.



Le meneur monégasque Norris Cole (31 ans) a ouvert le bal, en s'adjugeant le Skills Challenge, après avoir eu raison du Choletais Michael Stockton, en finale. Benjamin Sene (Gravelines-Dunkerque), lauréat du tournoi à trois reprises (2015, 2016 et 2017), avait été sorti en demies, par le vainqueur du jour.



Entre le premier et le deuxième quart-temps, c'est le Strasbourgeois Gabe York qui a eu le dernier mot, lors du concours à trois points. York s'était extrait des qualifications, avec un total de 23 points, en compagnie de l'arrière de Bourg-en-Bresse Danilo Andjusic (21 points). Finalement, le vainqueur s'est imposé, avec 20 points.