Une légende de MU s’exprime sur le clash Martial – Rangnick

Reuters

Ralf Rangnick, le manager de Manchester United, a déclaré samedi qu’Anthony Martial a refusé d’entrer en jeu lors de la rencontre face à Aston Villa (2-2). Chose que l’attaquant français a totalement réfutée. Lequel des deux dit vrai ? Difficile de le savoir. Toujours est-il que c’est un contentieux dont les Red Devils n’avaient pas besoin en ce moment, vu qu’ils sont déjà confrontés à une série de résultats décevants et à un rendement peu en adéquation avec leur statut.

Martial serait-il la tête après son vrai-faux départ ?

Andy Cole, la légende mancunienne, s’est permis de donner son avis sur cette affaire. Pour lui, il n’y a pas lieu de chercher le fautif mais à avancer et rester concentrer sur le sportif. "Comme nous le savons tous, il y a toujours deux versions d'une histoire, l’un qui dit une chose et l’autre une autre, a indiqué le champion d’Europe 1999 à Sky Sports News. Il y a toujours deux versions d'une histoire et on finira par savoir bien assez tôt ce qu’il en est réellement. Mais, ce que je vois c’est qu’il y a eu beaucoup de problèmes [cette saison] avec Manchester United. Que ça soit dans les coulisses ou sur le terrain de football également. Et cela ne fonctionne pas bien pour le moment. »

Martial avait demandé un bon sortie de la part de sa direction mancunienne afin de signer à Séville, mais il ne l’a pas obtenu. Le club s’est opposé à sa cession, car il ne s’y est pas retrouvé financièrement. Ce vrai faux-départ pourrait expliquer la mauvaise humeur de l’ancien monégasque et le fait qu’il ne s’entend plus avec son coach. Reste à savoir si les deux hommes vont parvenir à mettre un peu d’eau dans leur vin pour le bien du collectif ou si ce différend est parti pour perturber toute la deuxième partie de la saison de MU.


>