Sterling, le terrible désaveu

Reuters

Depuis son arrivée à Manchester City en 2015, Raheem Sterling s'est imposé comme l'un des cadres du vestiaire. Souvent déterminant balle au pied, l'international anglais a pourtant perdu de l'influence au fil des saisons, tant et si bien que Pep Guardiola n'hésite plus à le laisser régulièrement sur le banc. Dans le vestiaire des Skyblues, les choses ne vont pas mieux pour Sterling qui vient d'être exclu de la liste des capitaines.

 

Cinq noms figurent dans cette liste, mais celui de l'ancien de Liverpool n'y apparait plus. Comme le raconte le média espagnol Sport, les joueurs de City ont voté la semaine dernière pour savoir qui ferait partie de ce club privé. Fernandinho demeure ainsi le capitaine en titre. Raheem Sterling quant à lui a été mis de côté, au profit de Ruben Dias. Les trois autres suppléants sont Gündogan, De Bruyne et Walker.

 

Bientôt au Barça ?

 

Un véritable camouflet pour Sterling dont la situation est scrutée de près par le FC Barcelone. Sport assure que le club catalan est même prêt à passer à l'action dès janvier, bien que la situation financière catalane demeure précaire : "L'opération ne sera pas simple, mais le Barça disposera de plus de liquidités que durant l'été."


>