Rooney, l'agent double

Reuters

Après deux saisons passées en Major League Soccer, Wayne Rooney a donc décidé de quitter les Etats-Unis pour revenir en Europe et s’offrir un ultime défi en tant que joueur avec Derby County. Mais c’est en réalité un double-emploi qui semble attendre l’ancien de Manchester United, qui devrait également endosser le rôle d’entraîneur adjoint de la formation de Championship (D2 anglaise). Selon talkSPORT, l'avant-centre, révélé à Everton, serait proche de signer un contrat de 18 mois, qui débuterait dès janvier 2020, soit à l'issue de la saison de MLS.

Une grande première dans ce rôle pour Rooney, qui imiterait quelques illustres prédécesseurs, qui ont en leur temps tenté la double aventure. C’est évidemment le cas plus près de nous d'un Vincent Kompany, qui s’est engagé cet été du côté d’Anlerlecht pour y coacher le club belge, tout en jouant en défense centrale. Il y a quelques années (2013), Gennaro Gattuso s’y était aussi essayé, sans grand résultat, sous les couleurs du club suisse de Sion, avant d’être licencié après seulement cinq mois d'expérience.

Des fortunes diverses

Du côté de l’Angleterre, Gianluca Vialli avait bien mieux réussi à la fin des années 90 avec Chelsea. L’Italien avait glané la Coupe d’Angleterre et surtout la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe face au Real Madrid (1998). Sur le banc des Blues, Vialli avait succédé à un autre entraîneur-joueur, Ruud Gullit. Le Néerlandais qui avait quant à lui remporté la FA Cup avec les Londoniens (1997). D’autres joueurs, tels que Ryan Giggs (Man Utd), Romario (Vasco de Gama) et Roberto Carlos (Anzhi et Delhi) s’y sont collés, avec des fortunes diverses.

Les hommes ayant jusque-là porté la double-casquette ont donc connu le bon et le moins bon. Pour Wayne Rooney, l’apprentissage pourrait s'avérer compliqué, d’autant qu’il prendrait la succession d’un certain Frank Lampard (depuis parti occuper le banc de Chelsea), qui avait manqué d’extrême justesse la remontée avec Derby County. Pas de quoi néanmoins faire trembler l’homme de challenge que demeure Rooney, meilleur buteur de l’histoire de l’équipe d'Angleterre et de Manchester United.


>