PSG: Areola, l'espoir déçu au rebond à Fulham

Reuters

Reprendre une ascension stoppée net. Le Parisien Alphonse Areola, prêté mercredi aux Anglais de Fulham, doit rebondir après une pige ratée au Real Madrid qui l'a fait régresser dans la hiérarchie des gardiens de l'équipe de France.

Areola reste lié à son club formateur, celui qui lui a offert un premier contrat pro il y a 11 ans, mais son prêt jusqu'au 30 juin 2021 "est assorti d'une option d'achat", a affirmé le PSG. A 27 ans, le gardien part chez le promu londonien pour tenter d'effacer la décevante saison passée, le premier vrai échec de sa carrière.

Jusqu'ici, le natif de Paris, passé par l'INF Clairefontaine et toutes les sélections de jeunes en équipe de France, avait gravi tous les échelons et confirmé les espoirs placés en lui. Ligue 2 avec Lens, Ligue 1 avec Bastia, Ligue Europa avec Villarreal, Ligue des champions avec le PSG, où il avait pris en 2017 la place de titulaire à Kevin Trapp. Mais son prêt au Real la saison dernière, dans la très exigeante "Maison Blanche", a tourné au fiasco.

A Madrid, le Français a échoué à convaincre Zinédine Zidane de lui confier la place de Thibaut Courtois, pourtant contesté en début de saison. La faute à des prestations en demi-teinte aux moments cruciaux où "Zizou" l'a testé. Ce fut le cas en octobre face à Grenade en Liga, lorsqu'il a perdu ses moyens face au pressing de l'attaquant Carlos Hernandes et provoqué un penalty qui a relancé les Andalous. L'élimination en Coupe face à la Real Sociedad, avec quatre buts encaissés (défaite 4-3) dès les quarts, a fait aussi très mal. Résultat, il repart avec un bilan, peu flatteur pour le Real, de 14 buts encaissés en 13 matches.

 Areola, une erreur qui coûte un but...:

"Il va rebondir" selon Lloris

"Alphonse n'est pas un numéro deux"

Thomas Tuchel

Et au PSG, où l'ancien "madridista" Keylor Navas s'est solidement imposé comme titulaire, le directeur sportif Leonardo a publiquement déclaré l'ancien "titi" transférable. "Je pense que (partir) c'est la solution pour Alphonse. C'est vrai qu'il est cher mais c'est un grand joueur qui a besoin de jouer", a estimé le dirigeant brésilien. "Alphonse n'est pas un numéro deux", a insisté mercredi l'entraîneur Thomas Tuchel. "Il veut jouer, il veut montrer, il veut grandir, c'est pourquoi on cherche une solution pour lui".

Avec son exil manqué en Espagne, Areola a dégringolé dans la hiérarchie des gardiens de l'équipe de France, jusqu'à disparaître totalement du paysage. "Je ne pouvais pas le considérer comme pouvant être disponible sur ce rassemblement de septembre", a d'ailleurs relevé lundi Didier Deschamps, le sélectionneur qui lui a offert ses trois titularisations.La première est intervenue en septembre 2018 pour la première sortie des champions du monde français, à Munich (0-0), une rencontre de Ligue des nations lors de laquelle il s'était très largement distingué.

Mais le gardien N.3 des Bleus au Mondial, derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda, a depuis stagné voire régressé, après une saison 2018-2019 où il a gardé les cages du PSG en alternance avec la légende italienne Gianluigi Buffon. "C'est une situation difficile, certainement, à gérer pour lui mais je suis sûr qu'il va rebondir, il a besoin de temps de jeu", l'avait publiquement encouragé Lloris, lundi, lorsqu'on l'a questionné sur Areola.

L'exigence physique de la Premier League et les noms ronflants qu'il sera amené à affronter régulièrement peuvent y contribuer. A Londres, il sera le dernier rempart d'un effectif taillé pour jouer le maintien et devrait être beaucoup sollicité. Se montrer ou sombrer, telle est la question.

Transfert - Areola prêté par le PSG à Fulham :