Premier League : Vieira, un avenir tout tracé à Arsenal ?

Vieira entraîneur d’Arsenal, cela sonne comme une évidence. Reste à savoir quand cela se concrétisera. En tout cas, depuis le licenciement d’Unai Emery le 29 novembre dernier, une porte s’est ouverte du côté de Londres. Pour autant, pas sûr que l’actuel entraîneur de Nice puisse saisir cette opportunité presque inattendue à ce moment de la saison. Si l’intérim de Fredrik Ljungberg ne devrait pas s’éterniser d’après la presse anglaise, il va falloir scruter de près la décision des dirigeants des Gunners. Alors que les noms de Carlo Ancelotti, Massimiliano Allegri ou encore Mikel Arteta sont cités, une telle arrivée mettrait fin momentanément à une arrivée rapide de Vieira.


Alors que les rumeurs vont bon train depuis quelques jours maintenant, le champion du monde 98 a évoqué son futur proche ce week-end. « J’ai toujours dit que j’étais heureux à Nice. J’ai de très bons rapports avec Julien Fournier (le directeur du football à Nice) et Jean-Pierre Rivère (le président niçois). On échange au sujet de l’effectif, des joueurs. J’ai également de bons rapports avec Jim Ratcliffe (le nouveau propriétaire du club) qui passe régulièrement au centre d’entraînement. On travaille tous pour faire progresser le club », a notamment expliqué celui qui a évolué pendant neuf saisons du côté de Highbury.




Par la suite, l’intéressé n’a pas fermé la porte à Arsenal, loin de là. « On ne peut jamais rester insensible à un club où on a passé neuf ans… Mais honnêtement, je suis concentré sur ce projet niçois, je me sens très bien ici. C’est un projet excitant », a-t-il poursuivi. Après avoir débuté par deux saisons au New York City FC, Vieira est actuellement dans sa deuxième année sur la Côte d’Azur et pourrait rapidement espérer gravir un nouveau palier dans sa jeune carrière d’entraîneur. Reste désormais à savoir si son discours évoluera en cas d’offre ou si les dirigeants d’Arsenal se montreront assez patients pour l’attendre quelques mois.

Vieira : "Je suis concentré à 300% sur Nice, pas Arsenal"