Premier League : Une pétition demande l'exclusion d'Haaland le ''robot''


On n'est pas près de s'en lasser. Arrivé cet été dans le Nord de l'Angleterre, Erling Haaland rayonne, impressionne, cartonne. Le géant norvégien de Manchester City écoeure, aussi, les supporters des autres équipes. C'est dans cette idée, et probablement dans une forme d'hommage, un peu, que certains fans ont lancé mercredi soir une pétition réclamant ni plus ni moins son exclusion de la Premier League. Le motif invoqué ? "C'est un robot et non un humain", a-t-on pu lire pendant plusieurs heures sur le site du gouvernement anglais.

Avant d'être (sans surprise) supprimée de la plateforme, celle-ci a eu le temps d'atteindre les quelques 2 millions de signatures et de faire sourire probablement autant de personnes, sinon plus. L'occasion toute trouvée pour Peter Crouch, ancien attaquant de Liverpool et de l'Angleterre, d'y aller lui aussi de sa petite boutade. "Il faut juste marquer moins de buts, c'est comme ça que je m'en suis sorti", a plaisanté Crouch sur twitter, lui qui fut (entre autre) célèbre pour sa danse... du robot.


Gullit : "Haaland, c'est presque un mélange de 3 joueurs"


Plaisanteries mises à part, Erling Haaland a encore été à la fête mercredi soir en Ligue des champions, et ce même s'il s'est "contenté" d'un doublé en 45 minutes lors du carton citizen face au FC Copenhague (5-0). Une nouvelle prestation impressionnante qui a valu à Ruud Gullit ce commentaire : "Haaland est presque un mélange entre trois joueurs. Ibrahimovic, parfois la vitesse de Mbappé parce qu'il est incroyablement rapide, et il a aussi les deux pieds. Il est exceptionnel."

Si l'actuel consultant néerlandais et ex-joueur de Chelsea entre 1995 et 1998 est dithyrambique au sujet d'Haaland, c'est évidemment le cas aussi de son entraîneur Pep Guardiola. "Il a le talent pour inscrire deux buts en 30 minutes. Le premier il marque sur une touche de balle. Le second il est opportuniste. Il a instinct incroyable", s'est réjoui le Catalan au sujet de son attaquant aux 19 buts en 11 rencontres. Les statistiques sont affolantes mais le plus fou réside peut-être ailleurs : lors de ces 11 rencontres, Guardiola a déjà sorti Haaland à 7 reprises (dès la pause mercredi). Les supporters adverses devront peut-être se contenter de ça...

>