Premier League : Manchester City ne s'arrête plus

Rien n’arrête le rouleau compresseur de Manchester City en ce début d’année 2021. Même quand ils sont bousculés et qu’un accroc semble se présenter à eux, les Sky Blues arrivent à forcer la décision et arracher la victoire. C’est ce qui s’est produit ce mardi à l’Etihad Stadium lors de la réception de Wolverhampton (4-1).

City au caractère

Contre la formation de Nuno Espirito, les Eastlands ont eu fort à faire. N’ayant pu se mettre à l’abri au niveau du score après le premier but signé Dendoncker (15e) contre son camp suite à un centre de Riyad Mahrez, les locaux ont été proches de se faire accrocher. Conor Coady a égalisé pour les Loups (61e) et le score de parité est resté de mise pendant vingt minutes. Mais, et comme c’est souvent le cas avec cette formation, la bande à Guardiola a fini par l’emporter.

A un but partout, les Citizens se sont retroussés les manches, déterminés à ne céder aucun point durant cette soirée. La première occasion, signée Gabriel Jesus (65e) est passée à côté. Il en est de même pour la seconde avec une talonnade de Raheem Sterling (74e). Mais la troisième a fini au fond et fut l’œuvre de l’attaquant brésilien (80e). Opportuniste, ce dernier a profité d’un ballon mal repoussé par un défenseur adverse pour venir fusiller Rui Patricio.

 

Wolverhampton y a cru

Pour les Wolves, le coup était dur à avaler. Les visiteurs avaient tout fait pour ne pas repartir bredouille chez eux. A la 68e, ils ont même cru pouvoir s’imposer quand Adama Traoré a décoché un puissant tir. Mais cela n’a rien donné. Et les arrêts effectués précédemment par Rui Patricio, devant successivement Bernardo Silva (47e) et De Bruyne (51e), n’ont finalement servi à rien.

City a donc eu le dernier mot dans cette partie. Dans les derniers instants du match, quand leurs opposants sont partis à l'abordage, ils se sont même offert le luxe d'ajouter deux autres buts (Mahrez 89e et Jesus 83e), donnant à leur succès une ampleur plus conséquente et quelque peu flatteuse. Avec cette victoire, les vice-champions d’Angleterre portent à 15 points leur avance en tête du championnat. On voit mal qui pourrait les empêcher d’être couronnés cette saison, a fortiori s’ils continuent à empiler les victoires à chaque sortie.

 


>