Premier League (J6) : Leicester a joué un mauvais tour à Arsenal

Arsenal, qui a récemment battu Leicester 0-2 au 3e tour de League Cup le 23 septembre dernier, retrouvait les Foxes (cette fois nantis de toutes leurs forces vives) à l'occasion de la sixième journée de Premier League. Et dès la 4e minute de jeu, un but signé Alexandre Lacazette d'une tête décroisée au premier poteau sur un corner était refusé à cause d'un hors-jeu de Xhaka. L'avant-centre français se signalait de nouveau à la demi-heure de jeu sur une nouvelle tête, mais cette fois, sa tentative était captée par Schmeichel . Lacazette et les Gunners s'offraient d'autres opportunités plus au moins franches, mais n'ouvraient pas pour autant le score avant le repos. La faute à un manque de justesse dans les choix et de pertinence dans le dernier geste. 0-0, le score à la pause donc.

Les Gunners ont tiré à blanc


Titularisé pour la première fois à domicile, l'onéreuse recrue des Gunners Thomas Partey a été inspirée au milieu de terrain, notamment en seconde période, réussissant la grande majorité de ses passes. Arsenal allait d'ailleurs accélérer à mesure que les minutes filaient et mettre davantage d'intensité dans les offensives. Bellerin butait même sur Schmeichel à 20 minutes de la fin avec une reprise consécutive à un centre signé Aubameyang. En face, l'innocuité des Foxes interpellait, mais les Gunners tardaient à en profiter. Les coéquipiers de Jamie Vardy allaient finalement se réveiller à dix minutes de la fin, avec une nouvelle réalisation de l'international anglais, connu pour sa prédilection à marquer lors des grands rendez-vous. Un bon ballon de Tielemans pour Ünder permettait à ce dernier d'alimenter Vardy qui marquait ainsi dans le but vide. Le buteur de Leicester allait s'offrir une autre opportunité en fin de rencontre, en partant dans le dos de Mustafi, mais Leno détournait sa frappe cette fois. Plus rien n’allait être inscrit dans ce match (0-1) et Leicester se hisse à la quatrième place du classement aux dépens de son adversaire du soir. Les Gunners ont tiré à blanc et peuvent avoir des regrets.