Encore raté pour les Gunners

Reuters

Les fans d'Arsenal en ont sans doute pris la triste habitude depuis quelques années... Lorsque leurs protégés ont l'opportunité de réaliser une bonne opération en championnat, ils se ratent presque immanquablement. Et lundi soir, encore une fois, ça n'a pas loupé. En déplacement sur la pelouse de Sheffield United pour le compte du match de clôture de la 9e levée de Premier League, les hommes d'Unai Emery pouvaient légitimement espérer s'installer sur le podium. Mais il aurait pour cela fallu s'imposer du côté de Bramall Lane, au lieu d'y chuter (1-0).

Il faut dire que les ingrédients nécessaires à un résultat positif n'ont pas vraiment été mis dans la balance par les visiteurs. Pour preuve, dans leur fief, les Blades, toujours très combatifs, ont su se montrer bien plus entreprenants que Mattéo Guendouzi et consorts, au moins durant la première demi-heure de la rencontre. Et ont réussi à concrétiser cette domination au tableau d'affichage, grâce à l'ancien Havrais Lys Mousset (1-0, 30e). En face, Arsenal réplique par bribes, sur quelques mouvements bien sentis. Mais ces inspirations sont trop rares, bien trop rares, à l'image de la prestation d'ensemble, une nouvelle fois, d'un Nicolas Pépé qui ne risque pas de faire taire les critiques à son égard outre-Manche.

L'ex-Lillois est toujours méconnaissable cette saison, lui qui a pourtant été capable de si belles choses durant sa période lilloise. L'international ivoirien ruminera peut-être longtemps son incroyable raté, seul face au but, à la 21e minute. Sur cette action, il arrive lancé à trois mètres du but, est servi au cordeau, mais trouve le moyen de manquer sa reprise du gauche. Incroyable... Toutefois, l'Eléphant ne peut évidemment pas être tenu responsable de tous les maux des Gunners, qui enregistrent leur deuxième revers de l'exercice en cours en Premier League. D'une manière générale, le manque d'inventivité et de créativité des pensionnaires de l'Emirates Stadium a été criant, y compris celui d'un Pierre-Emerick Aubameyang qui figure dans la liste des 30 joueurs en lice pour le Ballon d'or 2019. La seule bonne nouvelle de ce début de semaine pour Arsenal restera donc le retour à la compétition d'Alexandre Lacazette, sorti du banc en seconde période (69e) pour refouler les pelouses, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 1er septembre dernier.