City, quel carton !

Reuters

Trois records sont tombés samedi après-midi à l’Etihad Stadium. Le match de la 6e journée de Premier League entre Manchester City et Watford (8-0) a effectivement permis aux joueurs de Pep Guardiola d’entrer dans l’histoire de l’élite anglaise en devenant, selon Opta, les premiers à marquer cinq buts en seulement… 18 minutes de jeu.

Il n’a d’abord fallu que 52 secondes à David Silva pour ouvrir le score, et signer par la même occasion le but le plus rapide de la saison. Sergio Agüero sur penalty (6e), Riyad Mahrez d’un coup franc dévié (12e), Bernardo Silva de la tête (15e) et Nicolas Otamendi, à l’affût au second poteau sur un centre-tir de "Kun" (18e), ont ensuite trouvé la faille.

Un festival qui s’est poursuivi en seconde période avec deux nouvelles réalisations du Portugais (49e, 60e), synonymes de triplé – le tout premier de sa carrière –, avant que Kevin de Bruyne, par ailleurs auteur de deux passes décisives dans cette rencontre, ne ponctue le score (85e). Pour une victoire qui restera dans la légende des Skyblues.

Premier triplé pour Silva

Il s’agit tout simplement du plus large succès des Citizens en championnat. Leur précédent record, qu’ils avaient établi contre Norwich (7-0), remontait à 2013. Cette rencontre a également permis à Sergio Agüero de devenir le premier joueur de l’histoire de la Premier League à marquer lors de chacun des six premiers matches de l’exercice.

Seul bémol pour Manchester City: avec un but de plus, les champions en titre auraient rejoint dans le Guinness Book leurs rivaux et voisins de United qui, en 1995, avaient enregistré la plus large victoire jamais vue en première division outre-Manche, contre Ipswich (9-0). Cela aurait été la cerise sur le gâteau pour les coéquipiers de Benjamin Mendy.