Chelsea insiste pour Haaland dès cet été !

Kylian Mbappé n'a plus qu'un an de contrat au Paris Saint-Germain, Lionel Messi est chômeur... Absent à l'Euro avec la Norvège, on en oublierait presque l'existence d'Erling Haaland sur la planète football. Rassurez-vous, ce n'est pas le cas de tous les grands dirigeants d'Europe, à commencer par un des plus fortunés : alors qu'on continuait d'envoyer tout récemment la jeune pépite norvégienne de Dortmund vers le Bayern, en successeur grand luxe de Robert Lewandowski, voilà que Roman Abramovitch et Chelsea entrent de plus en plus sérieusement dans la danse ! Selon le Daily Express, les déboires de Timo Werner, globalement en gros manque d'efficacité, auraient poussé le milliardaire russe à envisager du changement dès cette saison à la pointe des tout nouveaux champions d'Europe.


Et quand Chelsea s'en mêle, ce sont forcément les prix qui flambent, ce qui pourrait faire pencher la balance du côté de Dortmund. Les Blues, déterminés, n'arrivent toutefois pas seulement avec leur carnet de chèques, mais avec un certain Tammy Abraham qui serait également inclus dans le montage afin que le Borussia y trouve bel et bien son compte. Thomas Tuchel ne compte absolument pas sur son attaquant anglais, qui n'a disputé que 19 minutes sur les 23 derniers matchs (toutes compétitions confondues) de l'équipe londonienne... C'est lui qui, sous Frank Lampard, pouvait pourtant barrer Olivier Giroud en pointe, ce qui laisse augurer d'un sort guère meilleur pour l'avant-centre français.

Concernant Erling Haaland, si le Real Madrid et à peu près tous les cadors du Vieux Continent restent sur le coup, la proposition de Chelsea chamboule aussi une autre donne : les Blues voudraient l'attaquant de 20 ans dès cet été, alors que les idées du Bayern ou du Real, jusque-là, se portaient plutôt sur la saison prochaine où la clause libératoire de l'intéressé se porterait à 75 millions d'euros. Bild assure qu'Erling Haaland ne veut pas du Bayern et se montre beaucoup plus intéressé par les autres pistes, qu'elles proviennent d'Espagne ou d'Angleterre. Si Dortmund veut rentrer dans ses frais estimés aux alentours des 150 millions d'euros, même avec Tammy Abraham dans le package, il y a fort à parier que Chelsea devrait s'approcher d'une telle somme.


>