Avec Conte, Tottenham veut compter

En attirant Antonio Conte, c'est la première fois que Tottenham s'offre un entraîneur de dimension internationale. Ce n'est pas faire injure à Mauricio Pochettino que d'affirmer qu'il ne navigue pas (encore ?) dans la même sphère que son collègue italien, particulièrement lorsqu'il était en poste chez les Spurs puisqu'il a grandi en même temps que le club - de 2014 à 2019. Antonio Conte a gagné à la Juventus, à Chelsea et encore tout récemment à l'Inter, tout en réussissant un Euro 2016 marquant avec la sélection italienne. C'est incontestablement un des cinq ou dix cadors du moment sur le banc, et José Mourinho n'était plus exactement de cet acabit lorsqu'il a pris la suite de Mauricio Pochettino il y a deux ans. Sans parler de Nuno Espirito Santo, déjà oublié.

Les premières sorties du Tottenham d'Antonio Conte ont montré un certain nombre de choses : une envie et un potentiel immédiats, mais encore de belles frayeurs et beaucoup de travail à effectuer, lors de la victoire 3-2 contre le Vitesse Arnhem en Ligue Europa Conférence ; puis un 0-0 ennuyeux mais costaud dimanche à Everton, signe peut-être que le nouveau patron a vite su corriger le tir en allant vers un essentiel défensif qu'il maîtrise si bien. Le technicien de 52 ans assure qu'il veut développer un football attractif et stable, ainsi qu'une grande combativité. A part sur un éventuel jeu léché, on veut bien le croire sur parole, puisque c'est avec ces idées qu'il a construit sa carrière d'entraîneur depuis plus de dix ans.

Antonio Conte est une sorte de Mourinho des temps modernes, et c'est là qu'il est attendu pour permettre à Tottenham de passer un cap par rapport au Portugais. "Cet effectif doit s'améliorer physiquement pour suivre mes idées, être plus ordonné sur le terrain et ne pas autant subir les émotions durant un match. Il faut améliorer notre capacité à souffrir. Les joueurs sont prêts. Si on veut gagner quelque chose d'important, nous devons être tous ensemble, concentrés et désireux d'améliorer la situation. Ce club a une vision incroyable en dehors du terrain, à nous d'en faire de même." Voilà la recette Antonio Conte, claire et directe, pour gagner. Et Tottenham devrait certainement lui laisser le temps qu'il réclame, contrairement aux contacts avortés du mois de juin.

>