Un tirage au sort vraiment pas tendre

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour que le clan tricolore fasse grise mine. Le tirage au sort induit une mise en route immédiate avec de très gros matches à se mettre sous la dent d’entrée de jeu pour les joueurs tricolores. Haut de tableau oblige, débutons par Joe-Wilfried Tsonga opposé à Martin Klizan pour son premier tour avant d’éventuellement retrouver… Novak Djokovic. Un remake de la finale de 2008. Dur, dur pour le revenant, demi-finaliste à Brisbane.

Dans le même ordre d’idée, il faudra être chaud d’entrée pour Benoît Paire puisqu’il a hérité de Dominic Thiem, tête de série 7. Même son de cloche pour Adrian Mannarino opposé au redoutable Kevin Anderson, tête de série numéro 5. Et quand ce n’est au premier tour, c’est donc au deuxième. Ainsi, Jérémy Chardy et Ugo Humbert vont s’affronter et le vainqueur aura droit à Alexander Zverev (s’il bat Bedene), tête de série numéro 4.

A noter par ailleurs que Herbert fera face à Querrey, Simon rencontrera un qualifié, Pouille sera opposé à Kukushkin et Monfils à Dzumhur. Difficile d’en savoir plus sur l’état de santé du Parisien qui avait fait l’impasse sur la fin de la saison pour mieux se préparer et qui a déclaré forfait à Auckland. S’il venait à bien débuter, il pourrait retrouver un certain Roger Federer au 3e tour.

Le Suisse va débuter son tournoi contre Denis Istomin avant, sans doute, un duel contre un qualifié. De son côté, Rafael Nadal affrontera le local James Duckworth. Ça va cogner également en milieu de tableau avec notamment un Kyrgos-Raonic dont le vainqueur fera face à Wawrinka ou Gulbis. Du très lourd.