Tennis - Open d'Australie : Le tournoi va être confiné

En conférence de presse, le Premier ministre du Victoria, Dan Andrews, a annoncé un confinement de cinq jours pour tout l'état, de samedi à mercredi. L'Open d'Australie est tout de même maintenu, les joueurs encore en course pourront toujours s'affronter mais désormais, sans public. Du moins jusqu'à la fin de ce petit confinement. Cette décision de reconfiner l'état du Victoria est liée aux 19 cas recensés dans un hôtel de Melbourne, situé près de l'aéroport. Initialement, les personnes touchées étaient des cas contacts, le Premier ministre craint donc que d'autres cas surviennent. De plus, il s'agit du variant britannique du virus, bien plus contagieux : « Si on attend d'être certains qu'il y ait plus de cas positifs, il sera trop tard et on sera alors confinés jusqu'au vaccin, ce qui va prendre des mois ». Dan Andrews préfère limiter les contaminations dès à présent afin que les habitants de Melbourne et de Victoria, en général, ne soient pas touchés.

 

Un confinement court, mais strict

Dan Andrews a mis en place un confinement de « niveau 4 ». Il n'y a donc que quatre raisons qui justifient une sortie : faire des courses, aller au travail lorsque le télétravail n'est pas possible, aller à un rendez-vous médical ou à l'hôpital, et enfin faire une activité physique dans une limite de deux heures. Les habitants de Victoria n'ont pas le droit de sortir de chez eux pour une autre raison que celles-ci et ne peuvent donc pas assister aux prochains matchs de l'Open d'Australie. Leur absence va être notable puisque jusqu'à maintenant, la compétition accueillait 30 000 spectateurs par jour. Concernant les joueurs, Dan Andrews a ajouté qu'une bulle sanitaire allait être créée avec un accès très limité n'autorisant que les joueurs, leurs équipes et les membres du personnel qui ne peuvent pas travailler depuis chez eux.


>