Open d'Australie : Le jeune Français Harold Mayot triomphe !




Mardi, Harold Mayot fêtera ses 18 ans. Le jeune Messin ne pouvait pas rêver meilleur cadeau pour sa majorité qu’une victoire à l’Open d’Australie juniors. Mission accomplie ! Tête de série n°1 du tournoi, le Français a soulevé le trophée ce samedi sur la Rod Laver Arena de Melbourne, au terme d’une finale maîtrisée contre un autre tricolore, Arthur Cazaux, tête de série n°5, qui lui, fêtera ses 18 ans en août. Classé 527eme à l’ATP, Mayot s’est imposé 6-4, 6-1 en 1h07 face au 1077eme. Il a breaké à 2-2 pour remporter le premier set, et à 1-1, 3-1 et 5-1 pour gagner le deuxième, sans avoir la moindre balle de break à défendre.

Mayot succède à Blancaneaux


Après George Goven en 1965, Julien Jeanpierre en 1998, Clément Morel en 2002, Gaël Monfils en 2004 et Alexandre Sidorenko en 2006, Harold Mayot est donc le sixième jeune Français à remporter l’Open d’Australie. Il succède à des joueurs comme Ken Rosewall (1950), Stefan Edberg (1983), Andy Roddick (2000), Nick Kyrgios (2013) ou encore Alexander Zverev (2014), et devient le premier Français à remporter un tournoi du Grand Chelem chez les juniors depuis Geoffrey Blancaneaux (actuellement 317eme mondial) à Roland-Garros en 2016. Reste désormais à voir quelle trajectoire le jeune Messin va prendre. Il a assuré après le match ne pas vouloir brûler les étapes, quitte à aller jouer des tournois Futures (la D3 du tennis) s’il estimait qu’il n’avait pas encore le niveau pour aller plus haut. Patience…

Jimenez Kasintseva sacrée à 14 ans





Chez les filles, le titre est revenu à la jeune Andorrane Victoria Jimenez Kasintseva, qui fêtera ses 15 ans en août, et qui s’est défaite de la Polonaise de 17 ans Weronika Baszak : 5-7, 6-2, 6-2. Une seule Française avait atteint les huitièmes de finale, Aubane Droguet (17 ans).