Open d'Australie (H) : Zverev facile, Berrettini s'arrache

 

Les cadors tiennent leur rang dans la partie haute du tableau de l'Open d'Australie ! Alexander Zverev, tête de série n°3, n'a connu aucune difficulté pour se défaire du qualifié moldave Radu Albot et rallier les huitièmes de finale. L'Allemand s'est imposé 6-3, 6-4, 6-4 en 1h58 en servant 16 aces et 78% de premières balles et en sauvant les cinq balles de break que s'est procuré son adversaire. Un break dans chaque manche a suffi au champion olympique pour l'emporter et aller défier Denis Shapovalov au tour suivant. Le Canadien, tête de série n°14, s'est défait de Reilly Opelka sur le score de 7-6, 4-6, 6-3, 6-4 en 3h04. Même si le géant américain a servi 17 aces, "Shapo" est parvenu à le breaker à trois reprises : à 3-3 dans le premier set, à 3-2 dans le troisième et à 2-2 dans le quatrième. Le Canadien n'a en revanche rien pu faire dans la deuxième manche, où Opelka lui a pris son service à 3-3 et a déroulé ensuite. Le voilà donc en deuxième finale à Melbourne pour la première fois de sa carrière.

Berrettini au super tie-break


Dans le quart de tableau où se situe Gaël Monfils, ce sont Matteo Berrettini et Pablo Carreno-Busta qui s'affronteront en huitièmes de finale. L'Italien a remporté un combat de 4h12 au super tie-break contre Carlos Alcaraz : 6-2, 7-6, 4-6, 2-6, 7-6. Durant cette rencontre où les deux joueurs ont connu des hauts et des bas (51 coups gagnants et 52 fautes directes pour l'Italien, 39 coups gagnants et 48 fautes directes pour l'Italien), c'est Berrettini qui a le mieux débuté avec un premier set remporté grâce à deux breaks et un deuxième 7-3 au jeu décisif. Mais il a connu un coup de mou physique et l'Espagnol de 18 ans, en mode "Nadal jeune" avec son débardeur et ses muscles saillants, en a profité pour égaliser à deux partout en breakant trois fois. Tout s'est donc joué dans le cinquième set, où l'Italien s'est tordu la cheville (mais a pu reprendre après quelques minutes) et où chaque joueur a dû sauver une balle de break en début de manche, puis Berrettini s'est procuré une balle de match à 6-5 sur le service d'Alcaraz.

L'Espagnol l'a sauvée, mais quelques minutes plus tard, dans le super tie-break, sa neuvième double-faute du match, à 9-5, a offert la victoire à Berrettini, qui jouera donc les huitième de finale dimanche, un stade où il avait déclaré forfait l'an passé contre Stefanos Tsitsipas. Cette fois, c'est Pablo Carreno Busta qui sera de l'autre côté du filet. L'Espagnol, tête de série n°19, a mis fin au parcours de Sebastian Korda, en s'imposant 6-4, 7-5, 6-7, 6-3 en 3h27. Même si l'Américain a servi 21 aces, "PCB" est parvenu à lui prendre six fois son service. Seule la troisième manche lui a échappé, lorsqu'il a perdu 8-6 au tie-break après avoir mené 5-3.


>