Open d'Australie (H) : Tsitsipas et Auger-Aliassime dans la douleur, Rublev déroule, Schwartzman à la trappe

Demi-finaliste la saison dernière à l'Open d'Australie, où il avait déjà atteint le dernier carré en 2019 pour sa deuxième participation au tournoi, Stefanos Tsitsipas poursuit sa route à Melbourne. Le Grec n'a pas eu un match facile pour autant (victoire 7-6, 6-7, 6-3, 6-4), ce jeudi au deuxième tour face à Sebastian Baez, qui lui a notamment posé beaucoup de problèmes dans les deux premiers sets, tous deux conclus au jeu décisif. Le numéro 4 mondial a remporté aisément le premier (7-1), mais non sans s'être retrouvé dos au mur quelques jeux plus tôt (l'Argentin a servi pour le gain du premier set, à 5-4). Il a en revanche perdu le deuxième tie-break de cette partie (7-5) face à un 88eme mondial qui a joué crânement sa chance avant de payer les efforts consentis dans les deux dernières manches, remportées aisément par Tsitsipas, qui se frottera au prochain tour à Benoît Paire ou Grigor Dimitrov.

Histoire de jeux  décisifs également entre Felix Auger-Aliassime et Alejandro Davidovich Fokina. Lors d'un match qui pouvait être difficilement plus serré, les quatre sets se sont joués au tie-break. Heureusement pour le jeune Canadien, il est sorti vainqueur de trois des quatre (7-6, 6-7, 7-6, 7-6). Huitième de finaliste lors de la dernière édition, le numéro 9 au classement, modèle de solidité face à l'Espagnol ce jeudi, sera opposé à Daniel Evans au troisième tour.

Schwartzman au tapis


Andrey Rublev, tête de série numéro 5 du tournoi, n'a jamais tremblé, lui, contre Ricardas Berankis. Le Russe, déjà bourreau de l'Italien Mager au premier tour, a étrillé (6-4, 6-2, 6-0) le Lituanien classé à la 93eme place dans la hiérarchie. Le numéro 5 mondial affrontera au troisième tour l'expérimenté Marin Cilic, finaliste à Melbourne en 2018. Le Croate, tête de série numéro 27, s'est imposé en quatre sets (6-2, 6-3, 3-6, 7-6) face au qualifié slovaque Norbert Gombos. Taylor Fritz (n°20) reste en course également. L'Américain a dominé son compatriote Frances Tiafoe en trois manches (6-4, 6-3, 7-6). Diego Schwartzman a en revanche été contraint de donner rendez-vous à l'année prochaine aux supporters australiens. L'Argentin (n°13), battu en trois sets (7-6, 6-4, 6-4) a vécu le même sort face à l'un des chouchous du public Christopher O'Connell qu'Hugo Gaston (éliminé, lui, en quatre sets) au premier tour. Le 175eme au classement, qui n'était jamais allé aussi loin dans son tournoi préféré, affrontera l'un des hommes en forme de ce début de saison Maxime Cressy. Le Franco-Américain a ajouté un nouveau succès à son compteur en 2022, aux dépens du Tchèque Machac (6-1, 3-6, 6-1, 7-6).


>