Open d'Australie (H) : Après le coronavirus, Nadal revient de loin



Rafael Nadal a accordé du temps aux médias à l’approche de son entrée en lice lors de l’Open d’Australie face à l’Américain Marcos Giron. Le numéro 6 mondial est revenu à cette occasion sur sa contamination par le coronavirus, survenue quelques jours avant Noël. Une expérience que ne risque pas d’oublier l'Espagnol tant il a été mis à mal par le virus. « J'ai été très malade pendant le coronavirus, j'ai mis plusieurs jours à m'en remettre, a-t-il reconnu. Ce n'était pas une bonne période pendant ces sept jours, surtout les quatre premiers jours, très durs. Mais après cela, jour après jour, je me suis senti un peu mieux. » Remporter le tournoi ATP 250 de Melbourne, 89eme titre de sa carrière, pour son retour à la compétition après cinq mois d’arrêt n'a pu que satisfaire le « Taureau de Manacor » alors qu'il se prépare en vue de la première levée du Grand Chelem

Nadal savoure son retour en forme


« Si, il y a un mois, vous m’aviez dit que j’allais me retrouver à cette place aujourd'hui, j’aurais signé sans hésiter après tout ce qui s'est passé, a ajouté Rafael Nadal. J'aime m'entraîner et me sentir à nouveau comme un joueur de tennis professionnel. » Interrogé également sur un éventuel titre à l’Open d’Australie, le natif de Manacor ne s’enflamme pas. Le gaucher pense surtout à progresser au fil des jours pour se donner les moyens d’aller le plus loin possible dans le tableau. Mais il ne se met pas la pression d’un éventuel 21eme sacre en Grand Chelem sur les épaules. « Je ne peux pas vous donner une réponse claire ou précise parce que je n'ai pas joué au meilleur des cinq sets depuis Roland-Garros. Je n'ai joué que trois matchs au cours des six derniers mois. Je veux juste avancer au jour le jour. Bien sûr, je vais continuer à faire de mon mieux pour m'améliorer ». Place au terrain désormais.

>