Open d’Australie (F) : Qualification aisée pour Barty, Badosa et Azarenka, Bencic s'arrête là

Ashleigh Barty n’est pas décidée à laisser trop de forces sur le court. Après avoir bouclé son premier tour en moins d’une heure, la numéro 1 mondiale n’a passé que 54 minutes dans la Rod Laver Arena lors de son duel face à la qualifiée italienne Lucia Bronzetti. Avec deux de ses trois balles de break converties, l’Australienne a bien vite mené cinq jeux à rien dans la première manche. La 142eme mondiale a alors mis un point d’honneur à remporter son service mais Ashleigh Barty a alors conclu le premier set sans forcer. En quelque sorte, la deuxième manche a vu le scenario s’inverser. En effet, Lucia Bronzetti a tenu son service en tout début de set… avant de concéder six jeux de suite. A sa main, Ashleigh Barty se qualifie pour le troisième tour (6-1, 6-1 en 54 minutes) et y retrouvera Camila Giorgi. L’Italienne, tête de série numéro 30, a eu besoin de faire quelques efforts supplémentaires pour venir à bout de la Tchèque Tereza Martincova en deux manches (6-2, 7-6 en 1h39’).

 

Badosa et Azarenka n’ont pas perdu de temps


Juste avant la rencontre de la numéro 1 mondiale, Paula Badosa n’a pas beaucoup tremblé lors de son duel avec l’Italienne Martina Trevisan. Avec trois réussites sur six balles de break, la tête de série numéro 8 de l’Open d’Australie a remporté sans forcer et sans concéder le moindre jeu le premier set. Manquant le break dès le premier jeu du deuxième, Paula Badosa a patienté pour saisir sa chance et prendre le service de Martina Trevisan pour alors mener trois jeux à deux. Pas inquiétée sur sa mise en jeu, la 6eme mondiale a conclu la rencontre sur un break blanc (6-0, 6-3 en 1h13’). Un succès qui lui permet de rejoindre Marta Kostyuk au troisième tour de l’Open d’Australie. Cette dernière a mis fin au parcours de la tête de série numéro 32 Sara Sorribes Tormo (7-6, 6-3 en 1h54’). A l’image de Paula Badosa, Victoria Azarenka ne s’est pas éternisée sur le court de la Kia Arena. La tête de série numéro 23 n’a eu besoin que de 74 minutes pour écarter de son chemin Jil Teichmann. Si cette dernière a tenté de réagir après avoir perdu très tôt son service, elle n’a jamais su concrétiser ses occasions et concédé le premier set. La Biélorusse a alors embrayé pour aller chercher sans difficulté le match (6-1, 6-2 en 1h14’) et s’ouvrir les portes d’un choc avec Elina Svitolina au troisième tour.

 

Bencic stoppée net


Belinda Bencic, quant à elle, reste à quai dès le deuxième tour de l’Open d’Australie. La Suissesse, tête de série numéro 22, a chuté face à Amanda Anisimova en deux manches. Après un échange de breaks d’entrée de jeu, l’Américaine a haussé le ton pour remporter le premier set au terme d’une série de quatre jeux gagnés consécutivement. A l’orgueil, Belinda Bencic a breaké la première dans le second set mais la 60eme mondiale a immédiatement recollé. Aux portes du jeu décisif, c’est sur le service de la Suissesse qu’Amanda Anisimova a conclu à sa troisième balle de match (6-2, 7-5 en 1h27’), avec Madison Brengle ou Naomi Osaka qui sera sur sa route. Jessica Pegula, tête de série numéro 21, a assuré face à sa compatriote Bernarda Pera (6-4, 6-4 en 1h24’) et retrouvera Nuria Parrizas-Diaz, qui a bénéficié du forfait de Maryna Zanevska. 26eme dans la hiérarchie, Jelena Ostapenko a connu plus de difficultés mais a su venir à bout d’Alison Riske (4-6, 6-2, 6-4 en 1h57’), avec la tête de série numéro 4 Barbora Krejcikova ou Xiyu Wang qui sera sa prochaine adversaire.

>