Open d'Australie (F) - Mladenovic : « J'ai senti cette montée en puissance »



Kristina Mladenovic enchaîne bien. En effet, ce jeudi, la Française, 52eme joueuse mondiale, s'est qualifiée pour le troisième tour de l'Open d'Australie, en disposant de la Japonaise Nao Hibino, 76eme joueuse mondiale, en deux manches (7-5, 6-1) et 1h22 de jeu. Au premier tour, ce mardi, la Tricolore avait sorti une belle performance, éliminant alors la Grecque Maria Sakkari, 23eme joueuse mondiale et tête de série n°20, en trois sets (6-2, 0-6, 6-3) et 1h48 de jeu. Mladenovic égale ainsi son meilleur résultat du côté de l'Open d'Australie. En effet, en 2016, la 52eme joueuse mondiale avait alors déjà atteint le troisième tour du prestigieux tournoi, avant de s'incliner ensuite contre l'Australienne Daria Gavrilova. Surtout, c'est la toute première fois que la Française passe deux tours dans un Grand Chelem, depuis l'édition 2018 de Wimbledon. Pourtant, contre Hibino, malgré une balle de break en sa faveur à 1-1 dans la première manche, la Tricolore a ensuite bien failli déchanter, dans ce même set.

Mladenovic : « Satisfaite d'avoir remonté ce premier set mentalement »


En effet, à 4-3, soit au pire des moments, elle a ainsi cédé son service. La suite, la Tricolore le raconte elle-même, lors de la traditionnelle conférence de presse d'après-match : « J'étais menée 5-3 et pas satisfaite de mon niveau de jeu. J'ai continué à chercher mon ajustement et comment m'en sortir dans ces conditions. Au fur et à mesure, j'ai trouvé mes appuis et mes frappes. Je suis surtout très satisfaite d'avoir remonté ce premier set mentalement. Je ne me suis pas crispée, je ne suis pas partie dans le négatif. Quand j'ai réussi à égaliser à 5-5, j'ai senti cette montée en puissance. J'ai remis mon jeu en place. » Au troisième tour, ce samedi, la Française Kristina Mladenovic, 52eme joueuse mondiale, affrontera l'Américaine Jessica Pegula, 61eme joueuse mondiale, qui s'est débarrassée, au deuxième tour du premier Grand Chelem de l'année, ce jeudi, de l'Australienne Samantha Stosur, 112eme joueuse mondiale, en deux petites manches (6-0, 6-1) et seulement 52 minutes de jeu.

>