Open d'Australie (F) : Les cadors au rendez-vous


Les joueuses du Top 10 sont au rendez-vous dans le haut du tableau de l'Open d'Australie. Et notamment la n°4 mondiale Barbora Krejcikova, qui a souffert mais a fini par éliminer une autre ancienne gagnante de Roland-Garros, Jelena Ostapenko. La Tchèque s'est imposée 2-6, 6-4, 6-4 en 2h11 dans un match où elle a réussi sept aces mais a commis sept doubles-fautes, et a perdu trois fois son service. Menée 6-2, 3-1, Krejcikova a su se réveiller pour renverser une situation mal embarquée. Elle n'a ensuite plus été breakée et a pris trois fois la mise en jeu de la Lettone pour s'offrir un premier huitième de finale à Melbourne et une place de n°3 mondiale au prochain classement.

Au tour suivant, la Tchèque affrontera Victoria Azarenka, qui n'a fait qu'une bouchée d'Elina Svitolina. La Biélorusse, n°25 mondiale, s'est imposée 6-0, 6-2 en 1h07 contre la n°17 et mène donc désormais 5-0 dans leurs confrontations. Azarenka a sauvé les quatre balles de break que s'est procuré Madame Monfils et lui a pris cinq fois son service. Tous les jeux ont été courts, sauf le dernier, puisqu'il a fallu six balles de matchs à l'ancienne n°1 mondiale pour enfin s'imposer.

 

Sakkari et Badosa répondent présent


La n°5 mondiale Maria Sakkari sera elle aussi au rendez-vous des huitièmes de finale après son succès 6-4, 6-1 sur la Russe Veronika Kudermetova (n°32). Auteure de quatre aces et 59% de premières balles, la Grecque n'a été breakée qu'une seule fois, ce qui a permis à son adversaire de mener 3-1 dans le premier set. Mais elle a su trouver les ressources pour lui prendre deux fois son service et empocher la manche, avant de dérouler dans la deuxième. Au tour suivant, elle sera opposée à l'Américaine Jessica Pegula (n°21), tombeuse de l'Espagnole Nuria Parrizas-Diaz (n°63) sur le score de 7-6, 6-2 en 1h32, grâce notamment à sept aces. La n°8 mondiale Paula Badosa a quant à elle remporté son seizième match sur les 19 derniers, en disposant de l'Ukrainienne Marta Kostyuk : 6-2, 5-7, 6-4 en 2h20.

L'Espagnole a galéré, perdant notamment son service à cinq reprises. Elle aurait pu s'imposer plus rapidement si elle avait tenu son service alors qu'elle menait 6-2, 4-3, 40-15, mais elle a finalement perdu le deuxième set. Dans une troisième manche marquée par quatre breaks de suite, elle a fini par s'imposer sur sa cinquième balle de match. Prochaine adversaire : l'Américaine Madison Keys (n°51), qui s'est défaite de Qiang Wang (n°110) au tie-break du troisième set, remporté 10-2 dans un match marqué par douze breaks.


>