Open d’Australie (F) : Badosa et Sakkari éliminées, Krejcikova a tenu son rang



Tête de série numéro 4, Barbora Krejcikova sera bien au rendez-vous des quarts de finale de l’Open d’Australie. Pour cela, la tenante du titre de Roland-Garros a très largement pris le meilleur sur Victoria Azarenka, 24eme dans la hiérarchie. La Tchèque a très tôt pris le contrôle des opérations avec le break dès le troisième jeu puis, alors qu’elle n’a jamais été inquiétée sur son engagement, elle a corsé l’addition juste avant de conclure la première manche sur son service. Barbora Krejcikova a ensuite confirmé son ascendant avec le break dès le premier jeu du deuxième set mais, dos au mur, Victoria Azarenka a réagi. Après avoir manqué une opportunité de recollé puis écarté une balle de double break, la Biélorusse a saisi sa chance pour revenir à deux jeux partout… mais ça a finalement été son dernier coup d’éclat dans ce huitième de finale. En effet, Barbora Krejcikova a alors empoché quatre jeux consécutifs pour conclure la rencontre à sa première balle de match (6-2, 6-2 en 1h22’).

Keys surprend Badosa


Pour une place dans le dernier carré, la Tchèque devra en découdre avec Madison Keys. La finaliste de l’US Open 2017 a écarté de son chemin la tête de série numéro 8 Paula Badosa. L’Américaine a démarré tambour battant la rencontre avec le break dès le premier jeu de service de l’Espagnole. Manquant ensuite à cinq reprises le double break, la 51eme mondiale s’est montrée patiente pour conclure le premier set sur un jeu blanc. La deuxième manche, quant à elle, a démarré par un échange de breaks. En effet, si Madison Keys a pris de haute lutte le service de Paula Badosa, la 6eme mondiale a immédiatement réagi. Un débreak qui, malheureusement pour elle, a été son dernier jeu remporté dans ce match. Dans la foulée, l’Américaine s’est montrée intouchable sur son engagement et a converti trois de ses quatre balles de break pour conclure dès sa première opportunité (6-3, 6-1 en 1h11’).

Pegula a fait tomber Sakkari


Paula Badosa n’est pas la seule membre du Top 10 mondial a avoir chuté ce dimanche à Melbourne. Opposée à Jessica Pegula, Maria Sakkari a également dit adieu à ses espoirs de titre en Grand Chelem. Prise de vitesse d’entrée avec un break blanc, la Grecque a su revenir à trois jeux partout avant de perdre à nouveau son service. Parvenant à sauver une balle de set, la numéro 8 mondiale a effacé son break de retard pour emmener Jessica Pegula au jeu décisif. Un tiebreak qui a été à sens unique puisque l’Américaine a remporté sept points consécutifs pour faire la course en tête. La deuxième manche a démarré par des occasions de break manquées pour chacune des deux joueuses mais c’est bien Jessica Pegula qui a fini par faire la différence pour mener quatre jeux à un. Assurant alors sur son service, la 21eme mondiale est allée chercher son deuxième quart de finale en Grand Chelem et son deuxième de suite à Melbourne (7-6, 6-3 en 1h37’).

>