Power Rankings NFL : Le bon en avant des Patriots !

beIN SPORTS

Dans l’AFC, on se croirait revenus deux ans en arrière, car les Patriots et les Chiefs sont les deux équipes les plus bouillantes du moment. New England fait un saut vers la 4ème place en attendant d’affronter les Bills dans le choc de la semaine 13, tandis que les Chiefs peaufinent les réglages en espérant rempoter une cinquième victoire face aux Broncos.

Dans la NFC, un ouf de soulagement pour les Buccaneers qui conservent leur dynamique dans un match piège à Indianapolis et une belle victoire pour Green Bay face aux Rams. San Francisco et Washington se redressent, alors que Seattle s’enfonce.

Voici ma vision de la NFL après 12 semaines de compétitions, mes « Power Rankings ».

Have fun !

1 (préc.1) – ARIZONA CARDINALS (9-2)  week 12 : Bye   

Sûrement l’équipe la plus régulière de la saison, les Cardinals ont continué à gagner malgré les absences de plusieurs stars et abordent le mois de décembre avec le meilleur bilan de la NFL. Après leur semaine de récupération, Les Cards espèrent récupérer Kyler Murray et DeAndre Hopkins pour aller défier les Bears.  

2 (2) – GREEN BAY PACKERS (9-3) week 12 : W 36-28 vs Rams  

Si Aaron Rodgers est blessé au pied, ça ne s’est pas senti dans la performance de haut vol réalisée par le Quarterback face aux Rams. Aidés par leur jeu de course et une défense opportuniste, les Packers remportent une rencontre critique de la course à la NFC. Seule ombre au tableau, l’accumulation de pépins physiques. La semaine au vert tombe à pic. 

3 (3) – TAMPA BAY BUCCANEERS (8-3) W 38-31 @ Colts

Les champions en titre ont eu chaud à Indianapolis et s’en tirent grâce à tout le métier de Tom Brady, 123 yards de Rob Gronkoswki et 4 touchdowns de Leonard Fournette. Il faut également féliciter la défense qui a bien tenu face à la menace Jonathan Taylor et provoqué 5 pertes de ballons. Ce qui s’appelle savoir gagner.

4 (9) – NEW ENGLAND PATRIOTS (8-4) W 36-13 vs Titans

Mac Jones est bien parti vers le titre de rookie de l’année et Bill Belichick, vers celui de coach de l’année. Les Patriots empochent une 6ème victoire consécutive face aux leaders de l’AFC pour et ne peuvent plus se cacher. Leur début de saison les empêche de figurer tout en haut de cette liste, mais les Pats jouent sans doute le meilleur football du moment. Une victoire à Buffalo serait en serait la confirmation parfaite.  

5 (5) – KANSAS CITY CHIEFS (7-4) Bye 

Kansas City a remporté ses quatre dernières rencontres en encaissant seulement 12 points de moyenne et si la défense tient ce cap, les six derniers sont tous à leur portée. Les leaders de la division West sont requinqués par une semaine sans match et prêts à lancer l’assaut sur l’AFC. La vision d’une équipe des Chiefs qui atteint son pic de forme à 6 semaines des playoffs a quelque chose de terrifiant.

6 (7) – BALTIMORE RAVENS (8-3) W 16-10 vs Browns   

Les Ravens prennent la tête de l’AFC, sans renvoyer l’image d’une équipe très dominante. Lamar Jackson oscille entre erreurs grossières et coups de génie. Heureusement pour Baltimore, la défense a progressé et Justin Tucker reste l’un des botteurs les plus fiables de la NFL. Pour se maintenir au sommet, Ils auront besoin de toutes leurs forces, car leur calendrier de fin de saison fait froid dans le dos. 

Retour compliqué mais gagnant pour Lamar Jackson

7 (10) – BUFFALO BILLS (7-4) W 31-6 @ Saints

Les Bills retrouvent leur dynamisme et signent une performance rassurante à New Orleans, avant d’aborder l’épreuve de vérité. Sur les 4 prochaines semaines, Buffalo affronte deux fois New England et se déplace à Tampa. Après ça, on saura ce que cette équipe a vraiment dans le ventre. 

Les Bills n'ont pas forcé face aux Saints

8 (6) – LOS ANGELES RAMS (7-4) L 28-36 @ Packers 

3ème défaite consécutive pour les Angelinos. Malgré l’armada de stars, la défense est très loin du compte et sur le plan offensif, Matthew Stafford est passé de potentiel MVP à machine à Pick-6. Beaucoup trop dépendants du bras de leur quarterback, les Rams ont besoin de retrouver un meilleur équilibre.

9 (8) – DALLAS COWBOYS (7-4) L 33-36 vs Raiders

Dak Prescott lance pour 375 yards et 2 touchdowns malgré l’absence de ses deux meilleurs receveurs, mais son bras d’élite ne suffit pas dans un match pollué par les fautes défensives. Dallas s’incline pour la troisième fois en quatre semaines et aura à cœur de réagir à New Orleans, jeudi soir.

10 (12) – CINCINNATI BENGALS (7-4) W 41-10 vs Steelers

Rechargés par leur semaine de repos, les Bengals confirment leur prestation à Las Vegas par une démolition des Steelers. Le coup de mou de la mi-saison est aujourd’hui de l’histoire ancienne. Avec Joe Burrow en chef d’orchestre et une défense très surprenante, Cincinnati vise la 1ère place de l’AFC North.

11 (4) – TENNESSEE TITANS (8-4) L 13-36 @ Patriots

Malgré les 270 yards amassés à la course par D’onta Foreman et Dontrell Hilliard, les Titans perdent leur 2ème match d’affilée. Les blessures pèsent très lourd sur leur saison et sans un retour rapide d’AJ Brown et de Julio Jones, après avoir été chassé de la 1ère place de l’AFC, ils pourraient même se voir menacés par les Colts dans leur division.

12 (14) – SAN FRANCISCO 49ERS (6-5) W 34-26 vs Vikings

Après un début de saison chaotique, les résilients 49ers écartent un concurrent direct pour les Wildcards et sont totalement relancés. San Francisco devra toutefois se passer de Deebo Samuel pour une durée d’une à deux semaines, l’étincelant playmaker des Niners étant touché aux adducteurs.

13 (13) – INDIANAPOLIS COLTS (6-6) L 31-38 vs Buccaneers    

Les Colts peuvent vraiment s’en vouloir d’avoir cédé face aux Buccaneers après une superbe 1ère mi-temps, car leur marge de manœuvre est maintenant très réduite. Il faudra d’abord éviter un faux-pas à Houston, puis se concentre face aux Patriots et aux Cardinals, pour ne pas sortir du chemin des playoffs. 

14 (11) – LOS ANGELES CHARGERS (6-5) L 13-28 @ Broncos

Les Chargers s’écroulent dans une rencontre clé de l’AFC West à Denver et comptent désormais 4 défaites en 6 matchs. Justin Herbert a perdu de sa superbe et la défense peine à tenir la distance. Ils auront fort à faire pour se reprendre face à des Bengals dans une excellente dynamique.

15 (20) – LAS VEGAS RAIDERS (6-5) W 36-33 @ Cowboys

Quand on les voyait au bord de l’explosion, les Raiders frappent un grand coup à Dallas et signent une victoire majeure. Un début de match tonitruant, une volonté indestructible. Vegas se refait une santé après 3 défaites successives et se redresse dans l’AFC West, où les 4 équipes ont les yeux sur la première place.

 Les Raiders douchent Dallas !

16 (15) – MINNESOTA VIKINGS (5-6) L 26-34 @ 49ERS

Un écart moyen de 4 points dans leurs six défaites témoigne d’un manque de caractère évident en fin de match. Malgré leur potentiel, les Vikings sortent à nouveau du top 7 de la NFC et de l’équation des playoffs. La blessure à l’épaule du Running back Dalvin Cook rend la situation encore plus délicate.      

17 (21) – DENVER BRONCOS (6-5) W 28-13 vs Chargers   

Les Broncos domptent les Chargers et se mêlent à la discussion pour le titre de l’AFC West. Une saison faite de hauts et de bas laisse néanmoins planer le doute sur leur capacité à réitérer une telle performance dimanche soir à Kansas City, dans un duel pour la première place de la division.

18 (16) – CLEVELAND BROWNS (6-6) L 10-16 @ Ravens

La semaine de relâche va faire un bien fou aux Browns, avant de retrouver les Ravens dans deux semaines. Menée par un Baker Mayfield cabossé, l’attaque n’avance plus, ce qui est d’autant plus regrettable que la défense continue d’assurer. Cleveland retombe à la dernière place de l’AFC North et les playoffs s’éloignent.

19 (22) – WASHINGTON FOOTBALL TEAM (5-6) W 17-15 vs Seahawks

Washington remporte un 3ème match consécutif et se positionne devant Minnesota pour les Wildcards. En Mission, « Ball Control » autour d’Antonio Gibson, la Football team prend confiance. Taylor Heinicke soigne son pourcentage et la défense reste fraîche. Sans être vraiment flashy, c’est une formule qui gagne !

Au bout du suspense, Washington s'offre Seattle

20 (17) – NEW ORLEANS SAINTS (5-6) L 6-31 vs Bills

Une série de 4 défaites au beau milieu de la saison place les Saints en position très précaire. L’attaque est décimée par les blessures et les efforts défensifs sont insuffisants pour espérer triompher. Après avoir craqué face aux Bills, c’est un nouveau défi qui les attend avec la venue des Cowboys.

21 (18) – PITTSBURGH STEELERS (5-5-1) L 10-41 @ Bengals

Si l’on exclut leur baroud d’honneur chez les Chargers, on retient que les Steelers viennent d’encaisser 41 points à deux reprises. Big Ben est à la peine et la défense est trop poreuse contre le jeu de course. Pour la première fois depuis 2009, les Steelers perdent l’aller et le retour face aux Bengals. Les temps changent.  

22 (28) – MIAMI DOLPHINS (5-7) W 33-10 vs Panthers

Déception majeure de la mi-saison, les Dolphins reprennent soudain vie après un mois de novembre immaculé. Tua Tagovailoa et Jaylen Waddle ont trouvé le déclic et l’équipe se met à ressembler à ce qu’on imaginait plus tôt. Ils recevront tour à tour les Giants et les Jets et la situation est si nébuleuse dans l’AFC que les espoirs de playoffs sont de nouveau permis. 

23 (19) – PHILADELPHIA EAGLES (5-7) L 7-13 @ Giants   

Trop approximatifs, les Eagles laissent passer une opportunité majeure d’équilibrer leur bilan et replongent dans le doute. Les 3 interceptions de Jalen Hurts, le fumble de Boston Scott et les ballons relâchés par les receveurs en fin de match sont trop d’obstacles pour espérer une issue positive.  

24 (23) – CAROLINA PANTHERS (5-7) L 10-33 @ Dolphins

Cam Newton ne complète que 5 passes sur 21 avant de retourner sur le banc et les déboires des Panthers s’enchainent. Pour rajouter à leur malheur, Christian Mc Caffrey, de nouveau blessé ne rejouera plus cette saison. Cette nouvelle à tout l’air du coup de grâce.

25 (24) – SEATTLE SEAHWKS (3-8) L 15-17 @ Washington

3 défaites - 0 victoire depuis le retour de Russell Wilson et une attaque au point mort. Sur les 3 derniers matchs, le temps de possession des Seahawks n’a jamais dépassé 21 minutes. À Washington, ils ne gagnent pas le moindre « first down » sur 6 possessions consécutives. C’est la bérézina à Seattle.   

26 (25) – CHICAGO BEARS (4-7) W 16-14 @ Lions

Les Bears s’arrachent défensivement pour venir à bout des Lions et interrompre une série de 5 défaites. En attaque, Andy Dalton dépasse les 300 yards en s’appuyant sur Darnell Mooney, réel atout d’avenir pour la franchise.

27 (26) – ATLANTA FALCONS (5-6) W 21-14 @ Jaguars

Le retour de Cordarelle Patterson se fait sentir (16 courses / 108 yds / 2td) et les Falcons réagissent après une défaite cruelle face aux Patriots. Dimanche, ils s’attaqueront aux Buccaneers en espérant réaliser l’exploit de la saison.

28 (27) – NEW YORK GIANTS (4-7) W 13-10 vs Eagles  

Face aux Eagles, Saquon Barkley réussit une course de 32 yards…Youpi ! Il termine avec 40…C’est tout ? Malgré le limogeage de Jason Garrett (coordinateur offensif), l’attaque reste un immense chantier. Au moins, les G-Men montrent des signes de vie défensivement en interceptant trois fois Jalen Hurts. 

29 (31) – NEW YORK JETS (3-8) W 21-14 vsTexans

De retour de blessure, Zach Wilson s’offre une victoire clé pour sa confiance. Même si le jeu semble encore beaucoup trop rapide pour le quarterback rookie, il s’agit maintenant d’acquérir les bons réflexes pour préparer la saison prochaine, en se plongeant dans le feu de l’action sans trop se soucier du résultat.   

30 (30) – HOUSTON TEXANS (2-9) L 14-21 vs Jets

Trop courts pour enchainer après leur exploit à Nashville, les Texans s’inclinent dans ce duel de mal classés. L’effectif n’est pas à la hauteur. Quel dommage pour Brandin Cooks, qui aurait mérité de rejoindre une équipe compétitive avant la limite des transferts.

31 (29) – JACKSONVILLE JAGUARS (2-9) L 14-21 vs Falcons  

Un départ raté et les jaguars laissent filer un match à leur portée en produisant un jeu peu inspiré dans tous les domaines. Jeu de course à l’abandon, receveurs non démarqués, ligne offensive incapable de bloquer et un quarterback beaucoup trop irrégulier.  

32 (32) – DETROIT LIONS (0-10-1) L 16-14 vs @ Bears

Première équipe à 10 défaites cette saison, les Lions ont joué les yeux dans les yeux avec les Bears avant de s’incliner sur un Field Goal à la toute dernière seconde. Parmi les Vikings, Broncos, Cardinals, Falcons, Seahawks et Packers, y aura-t-il un adversaire pour permettre aux Lions de sauver l’honneur ?


>